Prix laine de verre laine de roche laine de bois : comparons !

24 avril 2024, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

Matériaux et bricolageJardin et extérieurIntérieur et décoration

Comparatif des prix : laine de verre laine de roche laine de bois, liège, cellulose

La laine de verre, la laine de roche et la laine de bois sont toutes trois des matériaux isolants utilisés dans la construction et l’aménagement intérieur. Chacun d’entre eux a ses propres caractéristiques et avantages, ainsi que des prix différents.

La laine de verre est fabriquée à partir de verre recyclé et est souvent utilisée comme isolation thermique et acoustique dans les murs, les plafonds et les toits. Elle est relativement peu coûteuse et facile à couper et à installer. Cependant, elle peut être irritante pour la peau et les yeux et doit être manipulée avec précaution.

La laine de roche, quant à elle, est fabriquée à partir de roche volcanique et est considérée comme un matériau d’isolation hautement performant. Elle est particulièrement efficace pour l’isolation thermique et acoustique et est également résistante au feu. Cependant, elle est généralement plus coûteuse que la laine de verre et plus difficile à couper et à installer.

Enfin, la laine de bois est fabriquée à partir de bois recyclé et est souvent utilisée comme isolation thermique dans les murs, les plafonds et les toits. Elle est écologique et peu coûteuse, mais moins efficace que la laine de roche pour l’isolation thermique et acoustique. Elle peut également être irritante pour la peau et les yeux et doit être manipulée avec précaution.

En résumé, la laine de verre est généralement la moins coûteuse des trois options, tandis que la laine de roche est la plus performante en termes d’isolation thermique et acoustique. La laine de bois est une option écologique, mais moins efficace que les autres matériaux. Il est important de peser les avantages et les inconvénients de chaque type de laine pour choisir celui qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget.

Nous avons appris des ingénieurs thermiciens dans les années 80, que le meilleur des isolants thermiques était l’air et que l’isolation thermique avait pour principe premier de maintenir cet air dans un volume fermé autour de l’enveloppe de la maison.
Trente années plus tard, on découvre que le problème est plus complexe car on demande désormais à un isolant thermique de protéger l’enveloppe de la maison tant du froid hivernal que de la chaleur estivale. La densité du matériau entre pour beaucoup en ligne de compte.
A partir de ce simple constat, les comparatifs de prix qui ont été fait jusqu’alors sont faussés et il bon de remettre chaque chose à sa place :
A valeur lambda égale (qui ne tient compte que de la notion de maintien de l’air dans un volume) et à densité égale les différences de prix entre les isolants en laine de verre de roche et de fibre de bois, de coton et de cellulose se réduisent jusqu’à une égalité parfaite et même parfois en deçà….
voici quelques exemples probants qui illustrent le propos :

Bataille laine de roche COMBLISSIMO contre Cellulose ISOCELL pour 100 m²

Pour une utilisation en combles perdus

REpaisseur en mm après tassementNb de sacsDensité kg/m3Prix € TTC livréSite internet
COMBLISSIMO8370251508mesmateriaux.com
CELLULOSE ISOCELL832010030monisolationecologique.com
  • Résultat : Victoire de la ouate de cellulose qui à coût sensiblement inférieur, vous protège au moins 5 h de plus par jour du soleil d’été
  • Commentaire : A densité équivalente, la facture de comblissimo serait 3 fois plus chère que celle de la cellulose

Bataille laine de verre ISOCONFORT 35 200 mm contre fibre de bois Sylvactis 55 FX 200mm pour 100 m²

Pour une utilisation en combles aménagés

Rvoile confortDensité kg/m3Prix € TTC livrésite internet
ISOCONFORT 35 ép.200mm5,7oui< 101284castorama.fr
SYLVACTIS 40 FX 200mm5,56non501751monisolationecologique.com
  •  Résultat :  Victoire de la laine de verre qui avec un R à peine supérieur reste plus économique à l’achat que la fibre de bois pour un auto-constructeur.
  • Commentaire :  A densité égale, c’est-à-dire avec la même quantité de matière isolante, sans prendre en compte l’air, la laine de verre serait un produit de grand luxe!

Mais, entre nous, qui achète de l’air ? Nous restons convaincu qu’avec une densité plus de 5 fois supérieure pour protéger de la chaleur l’été et une meilleure tenue sur le long terme directement liée à cette quantité de matière intégrées à la fabrication, les 25% de coût supplémentaire sont de loin le meilleur investissement d’avenir.

 Bataille PANOTOIT CONFORT 38 contre Panneau LIEGE ACERMI

Pour une utilisation en isolation extérieure de toit terrasse.

  • Victoire sans match du liège en panneau car le panotoit ne permet pas d’être conforme à la RT2012.
  • Commentaire : La remarquable résistance du panneau de liège à l’écrasement (utilisé comme anti-vibratoire dans les usines pour caler les machines) lui permet de monter en épaisseur en conservant ses qualités;

Bataille panneau en laine de roche DOMISOL 20mm contre panneau LIEGE ACERMI pour isoler 100 m²

Pour une utilisation en isolation intérieure sous chape béton.

 RCharge d’exploitationcompatible sol chauffantaffaiblissement acoustique sous chocPrix € TTC livrésite internet
DOMISOL LR 20mm0,55SC2A / I3 – <500kgoui24 dB690mesmateriaux.com
PANNEAU LIEGE AMORIM 20mm0,6SC2A / I3 – <500kgoui34 dB780monisolationecologique.com
  •  Résultat :  Match nul pour ces 2 matériaux performants.
  • Commentaire :  Un prix plus attractif pour DOMISOL, une meilleure performance thermique et phonique pour le LIEGE AMORIM mais un prix légèrement supérieur. L’impact des caractéristiques techniques supérieures sur des épaisseurs aussi faible reste néanmoins limité. Si on tient compte de la densité des produits isolants comme un facteur de qualité quand à l’isolation thermique mais aussi phonique, là encore la densité des matériaux prend toute sa valeur.

Bataille laine de roche LABELROCK en 100 mm (+ placo) contre Fibre de bois ISONAT 55  en 100mm + (panneaux Fermacell) pour isoler 100 m².

Pour une utilisation en doublage intérieur de murs périmétriques.

 RType de fixation sur mur ancienDensité kg/m3affaiblissement acoustiquePrix € TTC livrésite internet
LABELROCK 10+100mm2,95tasseaux10062 dB1403mesmateriaux.com
FIBRE DE BOIS ISONAT 55 100mm + FERMACELL 12,5mm HD2,99tasseaux7760 dB1534monisolationecologique.com
  •  Résultat :  C’est le match nul concernant l’affaiblissement acoustique, excellent pour ces doublages très denses.
  •  Commentaire : Un léger avantage de densité pour le doublage en laine de roche mais sans intérêt de déphasage supplémentaire sur un mur déjà très lourd.

Les plaques haute dureté du Fermacell, renforcées de cellulose permettant une parfaite résistance au poinçonnement et surtout un vissage directe, sans cheville, des éléments de cuisine jusqu’à 25kg, sont le premier choix des auto-constructeurs, peu rassurés par la résistance aux chocs de la couche de plâtre de 10mm sur la laine de roche.

La légère différence de prix constatée s’explique par le format 1,50m x 1m des plaques fermacell contre le format 1,20m x 2,60m du labelrock.

  • Conclusion : La solution la plus avantageuse reste pour nous la fibre de bois + fermacell car il est possible de travailler et manutentionner seul, y compris dans les étages difficilement accessibles et ça, c’est une énorme économie de moyens !

Bataille laine de roche ALPHAROCK 50 mm contre laine de coton recyclés CELFLEX 45 mm pour 100 m² ( 40ml de cloison acoustique).

 RAVIS TECHNIQUEDensité kg/m3CORRECTION ACOUSTIQUEPrix € TTC livrésite internet
ALPHAROCK 40mm1,15NON70 KG/M345 dB1191confort-market.com