Qu’est-ce que le lambda d’un isolant ?

24 juillet 2024, par Eloise

Catégorie : Glossaire

L’un des paramètres clés dans l’évaluation de la performance thermique d’un matériau isolant est le coefficient de conductivité thermique, également connu sous le nom de lamba.

Le lamba d’un isolant, noté λ, est une mesure de sa capacité à conduire la chaleur. Il indique la quantité de chaleur qui se propage à travers un matériau isolant par unité de surface, pour une différence de température donnée. Le lamba est exprimé en watts par mètre-kelvin (W/mK) et plus il est faible, meilleure est la capacité isolante du matériau.

Pour comprendre l’importance du lamba dans l’isolation thermique, il est nécessaire d’avoir une compréhension basique de la façon dont la chaleur se déplace. La chaleur se propage de trois façons : par conduction, par convection et par rayonnement.

La conduction est le processus par lequel la chaleur se propage à travers un matériau solide par le biais de collisions entre ses particules. Les matériaux conducteurs, tels que le métal, ont un lamba élevé car ils permettent à la chaleur de se propager rapidement. En revanche, les matériaux isolants, tels que la laine de verre ou le polystyrène expansé, ont un lamba faible, car ils limitent le transfert de chaleur par conduction.

La convection est le processus par lequel la chaleur est transférée par le mouvement des fluides, tels que l’air ou l’eau. Les matériaux isolants peuvent réduire les pertes de chaleur par convection en emprisonnant l’air immobile dans leurs pores ou en présentant des structures qui limitent le mouvement de l’air.

Le rayonnement thermique est le processus par lequel la chaleur est transférée par le rayonnement électromagnétique. Les matériaux réfléchissants, tels que les feuilles d’aluminium, peuvent réduire les pertes de chaleur par rayonnement en réfléchissant une partie du rayonnement thermique.

En combinant une bonne résistance à la conduction, à la convection et au rayonnement thermique, les matériaux isolants peuvent limiter efficacement les pertes de chaleur. Le lamba est donc un paramètre clé dans le choix d’un matériau isolant. Plus le lamba est faible, meilleure est l’efficacité du matériau isolant.

Il convient également de rappeler que le lamba est une mesure intrinsèque du matériau isolant lui-même, et ne prend pas en compte d’autres facteurs tels que l’épaisseur de l’isolant, la présence de ponts thermiques ou la qualité de l’installation. Ces facteurs peuvent avoir un impact significatif sur les performances thermiques globales d’un bâtiment.

En conclusion, le lamba d’un isolant est un paramètre clé dans l’évaluation de sa performance thermique. Plus le lamba est faible, meilleure est la capacité de l’isolant à limiter les pertes de chaleur par conduction, convection et rayonnement. Il est important de choisir un isolant avec un lamba adapté aux besoins spécifiques d’un bâtiment, en prenant en compte d’autres facteurs tels que l’épaisseur de l’isolant et la qualité de l’installation.