[MIE] L’isolation des sols en question

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Bien isoler les sols de la maison permet de réduire la facture énergétique jusqu’à 10 %. Le choix de la matière isolante et la technique utilisée déterminent l’efficacité du dispositif d’isolation.

Choisir un isolant pour les sols

L’isolation des sols permet de relever la performance énergétique du logement. Un isolant sol performant doit avoir un pouvoir calorique élevé, c’est-à-dire que son lambda doit être faible. Ce produit doit également offrir une bonne résistance thermique. Les spécialistes du métier indiquent par ailleurs que l’épaisseur de l’isolant influe également sur le rendement de ce dernier.

Pour isoler les sols, le polystyrène expansé reste le matériau couramment utilisé. Avec un lambda de 0,030 W/m2.K, celui-ci est en mesure de retenir la chaleur à l’intérieur de la maison pendant la saison froide tandis qu’elle maintient la fraîcheur des pièces en été. Le polyuréthane est un isolant disposant d’un meilleur pouvoir calorique grâce à un lambda de 0,002 W/m2.K tandis que la laine de roche est dotée d’une grande efficacité thermique. Celle-ci résiste parfaitement à l’humidité. Il y a également les fibres de bois associées aux plaques de plâtre et la laine de verre.

Comment isoler les sols

Il y a mille et une façons d’isoler les sols. Pour les parquets, il suffit de démonter les lames pour insérer la couche d’isolant en dessous. Si le sol se trouve au-dessus d’une dalle bétonnée, le plus intéressant est d’opter pour un isolant plus résistant comme les produits synthétiques : polystyrène extrudé ou polyuréthane. Le matériau d’isolation sera par la suite recouvert par un film protecteur. Pour avoir un meilleur rendement, il est conseillé d’effectuer un coulage de dalle sur la matière isolante.

Si le plancher se trouve au-dessus d’un vide sanitaire, l’intervention de l’artisan se fera au niveau de la partie supérieure de la pièce du bas. Dans le cas où il y a un sous-sol, l’isolant sera placé dans le plafond de ce dernier.

Réduire les coûts des travaux

Investir dans un système d’isolation peut peser lourd dans le budget du propriétaire. Celui-ci peut toutefois recourir à une ligne de crédit conçue spécifiquement pour les projets de rénovation de ce type afin de baisser ces charges. Le CIDD – Crédit d’impôt développement durable – permet par exemple à l’investisseur de bénéficier d’un financement équivalent à 15 % du montant qu’il a engagé pour l’achat des matériaux et pour couvrir les frais relatifs de la prestation de l’artisan. L’Anah apporte aussi un appui financier pour les personnes entreprenant un chantier à visée énergétique dans leur habitation. Les collectivités décentralisées peuvent accorder des aides financières pour ces travaux, mais il faut pour cela se renseigner au niveau de la commune.