Qu’est-ce qu’un montant 48 ?

22 juillet 2024, par Eloise

Catégorie : Glossaire

Le montant 48 est un terme souvent utilisé dans le domaine bancaire et financier. Il fait référence à une notion spécifique liée aux opérations de prélèvement automatique sur un compte bancaire.

Le montant 48 est également connu sous le nom de « Retour 48 » ou « R48 ». Il s’agit d’une réponse bancaire qui indique que le prélèvement automatique sur un compte a été rejeté pour une raison spécifique.

Lorsqu’une entreprise ou un prestataire de services souhaite prélever un montant d’argent sur le compte d’un client, elle doit obtenir une autorisation préalable de celui-ci, généralement sous la forme d’un mandat de prélèvement. Ce mandat permet à l’entreprise de prélever le montant convenu à des dates régulières et pendant une période définie.

Cependant, il peut arriver que le prélèvement soit refusé lors de sa présentation à la banque. Cela peut être dû à différentes raisons, telles que des fonds insuffisants sur le compte, un compte clôturé, une opposition du client ou une erreur de transmission des informations bancaires.

Lorsqu’un prélèvement est rejeté pour l’une de ces raisons, la banque renvoie une réponse au créancier en utilisant le code « 48 », d’où le nom de « montant 48 ». Cette réponse indique au créancier que le prélèvement a été refusé et qu’il doit prendre les mesures appropriées pour régulariser la situation.

En général, le créancier dispose de différentes options pour résoudre le problème du montant 48. Il peut contacter le client pour obtenir des informations complémentaires ou pour trouver une solution amiable. Dans certains cas, le créancier peut représenter le prélèvement à une date ultérieure, en espérant que le compte du client aura été approvisionné depuis le rejet initial.

Si le problème persiste ou si le client refuse de payer, le créancier peut engager des actions plus coercitives pour récupérer la somme due. Cela peut aller de l’envoi de rappels et de mises en demeure à l’engagement d’une procédure de recouvrement ou même à la saisie d’un tribunal.

Il est important de souligner que le montant 48 ne concerne pas seulement les entreprises et les prestataires de services, mais également les particuliers. Par exemple, si une personne a souscrit à un abonnement ou un service avec prélèvement automatique et que le paiement est rejeté, elle sera également confrontée à la situation de montant 48.

En conclusion, le montant 48 est un terme couramment utilisé dans le domaine bancaire pour décrire le rejet d’un prélèvement automatique sur un compte. Il indique que le prélèvement n’a pas pu être effectué en raison de différentes raisons, et nécessite une action de la part du créancier pour résoudre la situation.