[MIE] Fibre bois et labels HPE – THPE

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

La fibre de bois face à la Haute Performance Énergétique HPE et Très Haute Performance Énergétique THPE, les nouveaux labels

La fibre de bois en forte croissance grâce aux nouveaux Labels  HPE et THPE

2013 l’année de l’isolation écologique

Une dizaine de sites de production d’isolants à base de laine de bois coexistent sur le territoire français. Stimulé par les dispositions du Grenelle de l’Environnement, le marché de la laine de bois s’est organisé pour profiter des prochaines opportunités qui vont s’offrir en 2013. L’obligation de mise en œuvre de la réglementation thermique pour tous les bâtiments neufs y compris le résidentiel à partir du 1er janvier 2013 et l’abandon du label BBC au profit de deux nouveaux sigle HPE – THPE  sont déterminants pour le secteur de l’isolation thermique.
Les normes d’efficacité énergétique ne cessent de progresser et sont déjà programmée jusqu’à 2020. La prochaine étape en 2013 est la mise en place du deux nouveaux label qui feront référence à la RT 2012 : HPE pour Haute Performance Énergétique et THPE pour Très Haute Performance Énergétique. Une concertation entre les différents acteurs qui n’est pas encore aboutie à l’heure ou nous éditons cette actualité.

La dynamique du marché de l’isolation est soutenue par l’augmentation des bâtiments en construction dans lesquels les architectes et les promoteurs prescrivent volontiers la laine de bois et la fibre de bois pour l’isolation intérieure ou l’isolation extérieure. A cela s’ajoutent les programmes d’incitation des pouvoirs publics pour la réhabilitation et la rénovation des bâtiments existants. Les excellentes propriétés isothermiques des panneaux en fibre de bois sont autant de données qui font pencher la balance pour la fibre de bois.
Enfin et ce n’est la moindre des leurs qualités, les produits en  fibre de bois ont un faible impact sur l’environnement et de faibles émissions de composants organiques volatils. (COV)
Pour toutes ces raisons, la prévision de croissance annuelle du marché des matériaux d’isolation en fibre de bois est estimé par les observateurs institutionnels de plus de 10 % en Europe jusqu’à l’horizon 2020 et la France n’est pas en reste compte tenu d’un certain retard pris sur ces voisins d’Europe du Nord et d’Europe de l’Est, mais  en passe d’être corrigé.
Les capacités de production sur le territoire national devraient continuer d’augmenter. En 2013, notre premier partenaire la société Buitex construit une nouvelle unité de production pour la fabrication spécifiques de panneaux en fibres de bois rigides sous la marque ISONAT.

Prospective pour la fibre de bois

La fibre de bois est par ailleurs majoritairement prescrite sur son marché de niche  : les isolants bio-sourcés à base de végétaux (chanvre, lin, paille, roseaux, bois) et des isolants bio-sourcés à base de fibres animales ( mouton et plumes). La fibre de bois représente à ce jour  50%  au sein de son marché.

Progressivement, la fabrication centralisée d’abord en Allemagne et en Suisse se déploie sur le territoire. Deux fabricants français de fibre de bois se sont correctement structurés en quelques années et ont atteint le niveau technologique et structurel de leurs concurrents européens. Les tarifs sont correctement positionnés sur le marché des isolants bio-sourcés (IBV) et sont très bien placés en prix sur le marché des matériaux d’isolation en fibre de bois face à la concurrence. La demande sociétale forte vers des « matériaux verts » et la tendance à acheter français a motivé notre choix vers les marques françaises.
Les toutes dernières évolutions règlementaires axées sur le développement durable constituent le plus important moteur de développement des isolants en fibres de bois et en laine de bois.

L’apparition de labels certifiés France agissent pour leur développement. L’instauration de deux niveaux possibles d’exigences HPE – THPE permettra d’augmenter l’accès à ces labels.

On en sait à ce jour assez peu sur les deux niveaux qui font l’objet de discutions entre les partenaires. Disons que le label HPE concernerait une réduction de la consommation d’énergie primaire de 10 % et pour le label THPE de 20 % renforcé  de certaines exigences de moyens qui devraient être définis prochainement. Le label Effinergie + conserve quand à lui ses attributions et les réunions de travail portent actuellement sur une convergence avec les deux nouveaux labels : HPE – THPE qui seront finalisés à l’issue de la concertation. Le niveau réglementaire obligatoire de la RT 2012 restant la base, HPE – THPE permettront de proposer une performance renforcée par rapport au  niveau obligatoire.

Comparatif des isolants en fibre de bois classés selon les  densité

La distinction par densité permet de classifier les différents produits  à base de fibre de bois et/ou fibre de chanvre. On sait qu’une plus faible densité d’un panneau en fibre de bois (laine de bois flexible) a pour but d’augmenter la capture de l’air entre les fibres et que plus la densité augmente, si la performance thermique diminue, c’est au profit d’une meilleure stabilité de forme (fibre de bois rigide) mais surtout de l’augmentation du phénomène d’inertie thermique soit l’allongement du temps que mettra à la chaleur pour traverser les parois (une qualité recherchée contre les fortes chaleurs d’été) .

Nous avons hiérarchisé 4 groupes de densités qui sont définies par leur usage et parfois leur positionnement dans l’enveloppe de la maison.

Densité de 40 à 55 kg : des panneaux en laine de bois et/ou de laine de chanvre et laine de bois mélangées. Ils sont flexibles et souples en recherche d’un coefficient thermique le plus performant possible et un bon niveau de déphasage. Les produits de nos marques références sont ISONAT FLEX 40 (0,040W/m.K.), ISONAT FLEX 55 PLUS (0,038W/m.K.), SYLVACTIS 40FX (0,038W/m.K.), SYLVACTIS FX55 (0,036W/m.K.)
Densité de 110 à 140 kg  : des panneaux isolants rigides en valeur équilibrée entre coefficient thermique et déphasage.
MULTISOL 110  est un panneau isolant rigide avec une version à bords droits et un profil à bords feuillurés. (0,039W/m.K.)
MULTISOL 140 est un panneau isolant rigide et hydrofuge avec un profil à bords droits et un profil à bords feuillurés en usage pour le sol et le remplissage de murs à bardage. (0,041W/m.K.)
Densité de 140 kg à 180 kg : des panneaux rigides pouvant recevoir des enduits projetés.
COVER 140 est un panneau isolant rigide pour support d’enduit à placer sur des murs pleins ou des murs maçonnés, à bords droit . (0,042W/m.K.)
COVER 180 est un panneau isolant rigide pour support d’enduit à poser sur ossature bois, avec des bords feuillurés à enduire. (0,044W/m.K.)
DUOPROTECT D180 est une gamme de panneaux rigides, utilisée comme pare pluie avec un profil à rainures et languettes destiné à la pose en sarking. (0,044W/m.K.)

La fibre de bois diminue les besoins en équipements techniques

La performance de la fibre de bois est en phase avec les nouveaux critères des nouveaux label de la RT 2012 renforcée. Étanchéité et qualité de l’enveloppe devraient être les deux axes mis en avant pour le renforcement de la réglementation thermique en 2013. Il est question de prévoir une formation des professionnels à l’étanchéité afin d’améliorer la performance de résultats pour l’obtention du label THPE et l’influence des apports de production énergétique générés par  les équipements serait restreinte, favorisant ainsi la qualité de l »isolation thermique du bâtiment au détriment des équipements techniques supplémentaires ( type photovoltaïques,etc…).

Cette volonté à l’initiative du collectif associatif Effinergie apporte de nouvelles perspectives de développement aux isolants thermiques en général et aux isolants en fibre de bois en particulier pour être appuyés par la RT 2012. La très haute performance thermique des isolants en fibre de bois et en fibre de chanvre apportent un confort thermique en toutes saisons. Les fortes densités proposées dans les gammes de panneaux rigides favorisent l’étanchéité à l’air, la stabilité dimensionnelle des structures isolantes et leur durabilité. Le niveau de déphasage très élevé des panneaux en fibres de bois, garantissent une haute qualité de l’isolation thermique et un excellent niveau de performance énergique et durable face aux exigences renforcée des nouveaux labels HPE – THPE.

Les prix des isolants en fibre de bois en 2013

Nos capacités de négociation par achats groupés, ainsi que les possibilités de stockage soit en dépôts régionaux, soit sur plateformes ou au départ des usines, nous permettent de faire jouer la concurrence entre les marques et de proposer les meilleurs prix du marché de gros (vente à la palette) et de détail: le dernier entrant est le panneau Sylvactis vendu au détail en densité 40 kg à prix grossiste . Nos capacités de stockage augmentant régulièrement, nos délais de livraison raccourcissent d’autant. La vente au détail et à la découpe, le panachage des marques et des épaisseurs et des divers isolants, la rapidité des livraisons, la livraison gratuite et le suivi de colis sont autant de services dont nos clients sont les premiers bénéficiaires.