Rénover et isoler un vieux logement en le bardant de tuiles

29 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Est-il possible de combiner travaux d’isolation et de rénovation pour un vieil édifice construit dans les années 40 ? Les habitants de Dôle, une commune située dans le Jura en Franche-Comté à proximité de Pontarlier ont la réponse à cette question.

Une idée originale

Ce chef-d’oeuvre très original est à mettre à l’actif de l’architecte Thierry Barreau. Celui-ci voulait redynamiser cette maison construite en 1940 à Dôle dans le département du Jura afin de transformer cette dernière en une habitation moderne. M Barreau choisit alors de recouvrir les toits et les parois extérieurs de l’édifice avec des tuiles faites avec de la terre cuite. L’idée de l’architecte est très originale et la réalisation des tâches ne pose pas de difficulté majeure.

L’entreprise qui s’est chargée de la réalisation de ces travaux a également pensé à l’isolation de cette habitation vieille de plus de 73 ans. Pour améliorer le rendement thermique de ce logement, une ouate de cellulose dite biosourcée a été appliquée sur les murs. Cette matière isolante est réputée pour son pouvoir thermique très élevé. La matière cellulosique est en mesure de réguler la température interne des pièces. Olivier Lafore, directeur en charge du département marketing au sein de la société Imerys Toiture a indiqué qu’une laine de verre aurait également pu faire l’affaire.

Mise en oeuvre classique

La question qui se pose maintenant est de savoir comment le professionnel de la construction a procédé pour la réalisation des travaux. Le bardage a été réalisé à l’aide d’une structure en bois. Cette dernière est attachée au gros oeuvre à l’aide d’équerres métalliques. Le matériau d’isolation d’une épaisseur de vingt centimètres a été par la suite intégré entre le bardage et le mur.

Au final, les parois de cette maison dôloise entièrement relookée comportent un dispositif de protection fixé lui-même sur la structure porteuse. Celui-ci est composé des tuiles, d’une lame d’air verticale. Un pare-vapeur est aussi éventuellement prévu.

Une nouvelle tendance ?

La maison couverte de tuiles semble être une nouvelle tendance qui émerge sur le territoire. L’on apprend de sources intérieures au secteur que le nombre de constructions réalisées selon ce même concept se compte par dizaine dans le pays. Ces chantiers sont relatifs à des travaux de rénovation, mais aussi à des projets de construction. C’est le cas par exemple de ce bâtiment d’habitation de type R +7 situé à Ris-Orangis dans l’Essonne.

D’après les explications des spécialistes de la construction, ce concept présente de nombreux avantages. Outre la performance énergétique du logement, le propriétaire peut également miser sur le côté esthétique de son projet. En effet, les fabricants de tuiles proposent un large choix de matériaux : dimensions, profil, coloris.