L’isolation thermique et phonique écologique

1 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

Introduction : L’importance de l’isolation thermique et acoustique écologique

Dans cet article, nous discuterons de l’importance de l’isolation thermique et acoustique écologique.

Les écosystèmes sont un système d’organismes vivants et de leur environnement physique. Ils constituent également un réseau complexe d’interactions entre les organismes et l’environnement physique dans lequel ils vivent.

Les écosystèmes peuvent être décrits comme une communauté interdépendante qui comprend tous les êtres vivants, leurs environnements physiques, l’air, l’eau, le sol, les plantes, les animaux et d’autres systèmes écologiques.

L’interdépendance entre les organismes et leur environnement s’appelle l’écologie.

Quels types d’isolation écologique sont disponibles sur le marché aujourd’hui ?

Il existe aujourd’hui de nombreux types d’isolants sur le marché. Cela peut être une décision déroutante pour les propriétaires qui essaient d’acheter un nouveau système d’isolation. Les trois types d’isolants les plus courants aux États-Unis sont la fibre de verre, la cellulose et la mousse pulvérisée.

Les trois types d’isolants les plus courants aux États-Unis sont la fibre de verre, la cellulose et la mousse pulvérisée. La fibre de verre est fabriquée à partir de fibres de verre recyclées qui ont été compressées avec de l’eau et des liants. La cellulose est fabriquée à partir de fibres de papier recyclé qui ont été compressées avec de l’eau et des liants. La mousse pulvérisée est un type d’isolant qui utilise de l’eau pour créer une mousse expansive dans un espace clos.

Il existe également des isolants écologiques qui utilisent des matériaux naturels comme la laine ou le liège comme ingrédients principaux.

Les principaux isolants et matériaux naturels écologiques sont présents au catalogue du site N°1 de l’isolation écologique en France.

Liège en panneaux agglomérés, Ouate de cellulose en vrac, Laine de bois, Laine de mouton, Laine de coton recyclé, représentent le gros des ventes depuis de nombreuses années.

Pour la rentrée d’automne,  le catalogue MIE s’enrichit avec :

  • la  gamme DIFFUTHERM de PAVATEX, des panneaux rigides en fibres de bois spécialement étudiés pour l’Isolation Thermique par l’Extérieur recouvert d’un enduit minéral respirant certifié contre les intempéries.
  • Chez PAVATEX la perlite  expansée : PAVASELF imputrescible et ininflammable pour l’isolation des combles perdus.
  • Chez FERMACELL : Les panneaux phoniques pour cloison et doublage de murs Fermacell et les plaques phoniques de sol Fermacel ainsi que les granulés Fermacell pour chape sèche.
  • La gamme OSB s’enrichie d’un OSB4 en 22 mm et de plaques OSB3 poncées pour la décoration et la fabrication de meubles.
  • La gamme de souffleur de ouate ISOblow de chez ISOCELL

La laine de mouton est l’isolant écologique le mieux adapté à la vente au détail. Sa facilité d’emballage, sans aucun risque d’avaries pendant le transport, sa légèreté et sa souplesse pendant sa manipulation, la laine de mouton reçoit un minimum d’emballage : pas de palette bois, mais simplement un stockage par gerbage des sacs en vrac, dans tout espace même en hauteur. Le stockage des sacs de laine de mouton est possible à l’extérieur par tous les tous temps pendant le chantier, car elle ne craint ni le gel, ni la neige, ni la pluie sous son emballage.  La mise en chantier est allégée au maximum avec un outillage simple et sommaire :  une paire de ciseau une agrafeuse ! Pas de chute de chantier, aucunes poussières de chantier !

Tous les avantages d’une mise en œuvre de la laine de mouton :

  • Les conditions sanitaires lors de la pose de la laine de mouton en tant qu’isolant naturel sont appréciées : pas de poussière de chantier, aucune  toxicité, se pose à main nue comme on manipule un pull-over.
  • Quelques soient les conditions climatiques, y compris sur des chantiers d’hiver dans les climats rudes, la laine de mouton résiste à la neige et garde son gonflant même après un stockage prolongé dans son emballage, elle reprend sa forme initiale après quelques heures.
  • Facilité de pose sur des structures fragiles (densité au m² de la  laine de mouton : 1,5 kg à 2 kg /m² pour une épaisseur de 10 cm d’isolant).
  • En doublage des murs, la natte de laine de mouton en rouleau tient debout par agrafage sur les montants de murs de charpentes ou de cloisons.
  • Croisement des épaisseurs entre chevrons et sous toiture, calfeutrage du moindre recoin grâce au écheveaux de laine de mouton isolante.
  • Aucune chute : chaque morceau de laine est utilisé.
  • Réutilisation à vie peut-être replacé plus tard pour un autre besoin d’isolation ou suite à des travaux .

La résistance à l’humidité de la laine de mouton n’est pas un mythe ou une fable !

Faites vous même l’expérience : plongez un morceau de laine de mouton dans un bac à eau dehors par tous les temps, sortez le après quelques mois et laissez sécher : Vous retrouvez votre morceau de laine de mouton sans avoir subit de dommage : aucune moisissure, aucun pourrissement, il  retrouve progressivement son gonflant et ses qualités premières. La laine de mouton Fibra Natur reçoit un traitement anti-mites performant, encadré par la réglementation sanitaire et environnementale (norme en vigueur dans le prêt à porter).

La laine de mouton Fibra Natur est l’isolant de l’habitat nomade

Réutilisable et durable qui ne se désagrège pas même après de multiples usages saisonniers. Sa souplesse incomparable permet d’utiliser la laine de mouton pour calfeutrer les fentes des huisseries, entre les fustes de bois des maisons en bois massif,  dans les habitats nomades et de loisirs : yourtes, tipis, tentes, chapiteaux, cabanons, habitats légers de loisirs etc… Sous forme de feutre de faible épaisseur (0,5 à 1 cm), outre son usage traditionnel des yourte, il est une  protection contre le gel pour du matériel agricole, le calfeutrage des appareils de chauffage, des canalisations d’eau en hiver.