[MIE] S’isoler contre tous les bruits

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Les propriétés acoustiques des surfaces à isoler

L’isolation acoustique joue un rôle fondamental dans le confort d’une maison. Il est donc essentiel d’isoler correctement certains espaces pour éviter qu’ils ne laissent passer les bruits aériens et les bruits solidiens.

Rappel des principes de l’isolation acoustique

L’isolation phonique ou acoustique est une technique permettant de réduire ou d’empêcher la propagation du son. Cette qualité traduit la non-transmission des bruits émanant d’un local vers un autre. Lorsque le son se propage par voie aérienne, l’on parle de propagation aérienne et quant il traverse des objets solides, l’on parle de propagation solidienne. L’isolation phonique consiste à mettre en place des matériaux isolants au niveau des murs, des façades et des sols afin de diminuer la propagation des bruits.

Les propriétés des murs et des cloisons

Avec une isolation acoustique correcte, les murs et les cloisons doivent être capables de réduire la propagation des bruits intérieurs aériens d’un local à un autre. Pour cela, il est conseillé de poser des panneaux prêts à l’emploi, comme une plaque de plâtre sur un côté et des plots de colle de l’autre, ou des panneaux sur ossature en bois ou en métal entre le plancher et le plafond avec un isolant phonique de type laine minérale ou laine végétale qui viendra combler l’espace entre le montant et l’ossature. Il est aussi possible de mettre en place une contre-cloison avec un isolant installé entre les deux cloisons.

Les propriétés des plafonds et des planchers

Le plafond et le plancher sont les principaux éléments favorisant la propagation des bruits d’impact et les bruits de choc en intérieur d’une pièce à une autre, et surtout d’un étage à un autre. La réduction des bruits solidiens à leurs niveaux peut donc être effectuée grâce à l’interposition d’un matériau souple entre la structure du bâtiment et le point d’application du bruit, en posant par exemple des revêtements de sol à l’étage supérieur. L’augmentation de la masse du plancher est par ailleurs recommandée pour les planchers anciens.

Les portes et les fenêtres

Les portes et les fenêtres peuvent également contribuer à la propagation des bruits aériens, notamment ceux provenant de l’extérieur. Pour rappel, une porte ou une fenêtre est une paroi composée d’un dormant et d’un ouvrant séparés par une jonction. Pour améliorer leur capacité à réduire ces bruits, mieux vaut installer des joints entre ces deux éléments. Par ailleurs, l’augmentation de la masse d’une porte de distribution intérieure ou l’installation d’une double porte s’avèrent également efficaces pour limiter la propagation de ce type de bruit.