[MIE] Rénovation énergétique : la façade à double peau prend place aux côtés de l’ITE

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

La façade à double peau est apparentée à l’Isolation thermique par l’extérieur. Elle se présente comme une solution écologique innovante qui réagit à l’environnement extérieur de manière active.

Réduire les émissions de gaz carbonique

Les normes du Grenelle de l’environnement visent à réduire les émissions de gaz carbonique d’ici 2020. La France s’est en effet engagée à réduire de 38 % ses rejets de CO2 au cours des prochaines années et la construction de bâtiments écologiques devrait y contribuer de manière considérable. Le parc immobilier français est toutefois essentiellement composé de logements anciens et la rénovation énergétique semble la solution la plus efficace afin d’y parvenir. Ainsi, l’Isolation thermique par l’extérieur est actuellement adoptée par de nombreux architectes et ingénieurs. Cette solution consiste à installer un revêtement isolant directement sur la surface externe des bâtiments sans modifier la structure existante. Il en résulte une économie d’énergie importante, mais également une rénovation immobilière à moindre coût puisqu’elle permet d’éviter des interventions lourdes pièce par pièce par l’intérieur et, si c’est prévu lors de la conception, une rénovation électrique totale. La façade double peau est une innovation architecturale qui s’inspire largement de l’ITE. Elle possède toutefois une particularité intéressante puisqu’elle joue un rôle de régulateur thermique, de protecteur, mais également d’échangeur énergétique. Sa mise en place présente même l’avantage de ne pas gêner les activités courantes, ce qui est intéressant dans le cas d’une rénovation portant sur des locaux professionnels.

Une façade fonctionnant comme la peau

La façade double peau permet d’optimiser la consommation énergétique d’un bâtiment tout en contribuant à réduire ses émissions de gaz carbonique. Elle intègre des cellules photovoltaïques colorées qui ont eu le mérite d’être récompensées par le Trophée du Design en 2011 et se présente comme une solution de rénovation énergétique efficace. Le projet RESSOURCES à l’origine du dispositif propose actuellement deux types de façades. Le premier type de façade est un revêtement actif qui s’apparente à une peau. Il recouvre la surface du bâtiment et se plisse de manière verticale ou horizontale en fonction de la trajectoire des rayons du soleil. Cette configuration garantit un ensoleillement maximal et permet d’optimiser le rendement des cellules par renfort d’air. Le second type de façade s’applique quant à lui aux logements individuels et recouvre les murs extérieurs ainsi que la toiture des maisons. Son fonctionnement est semblable au premier revêtement, mais ses cellules colorées jouent particulièrement sur son design et contribuent à en faire une cathédrale énergétique lumineuse. Pour l’une ou l’autre solution, la façade à double peau fonctionne cependant de la même manière et réagit de manière active à l’environnement extérieur.