[MIE] RBR 2020, une nouvelle appellation pour remplacer la RT 2012

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

La Réglementation Bâtiment Responsable à l’horizon 2020

A peine entrée en vigueur au début 2013, la RT 2012 est déjà perçue comme un tremplin pour se projeter, avec la  Réglementation Bâtiment Responsable (RBR 2020), vers le prochain défi du plan de performance énergétique voulu par les pouvoirs publics. Les énergies renouvelables seront au centre des discutions de cette nouvelle réglementation RBR 2020, ainsi que la problématique des émissions de gaz à effet de serre.

La réglementation de la construction se rapproche de l’éco-construction.

La réglementation de la construction de logements neufs et de maisons résidentielles se tourne délibérément vers le respect de l’environnement. Le niveau d’exigence en terme de performance en isolation thermique étant largement atteinte par la RT 2012, la RBR 2020 fera apparaître une notion de mise en œuvre de Bâtiment Responsable présentant une empreinte environnementale de plus en plus faible. On parle de légiférer autour de la notion de poids carbone par m² du bâti. Les conditions de fabrication des produits et des matériaux et leur cycle de vie serait mis en avant.

La construction de bâtiments neufs en 2020

Nous sommes à l’aube d’une modification des méthodes de construction afin  de réduire les pollutions et la consommation d’énergie pendant le chantier de mise en œuvre. Les bâtiments neufs construit en 2020 seront de plus en plus autonome grâce à la maitrise des énergies consommées et la réduction des émissions carbone.

L’avènement progressif de l’ éco-construction avec des matériaux de construction plus écologiques

La notion d’énergie grise d’un bâtiment pourrait  prendre une place importante dans la nouvelle Réglementation Bâtiment Responsable (RBR 2020) . l’éco-performance des matériaux, l’utilisation des énergies dé-carbonées, devraient donner un nouvel élan aux matériaux bio-sourcés tels que fibre de bois, ouate de cellulose, fibre de chanvre et de lin, laine de mouton, coton recyclé, issus de matières premières naturelles et renouvelables fabriquées en France et extraites localement. La simplification des modes de construction et des techniques de pose et une utilisation plus généralisée des matériaux écologiques et économiques devrait inciter les professionnels a intégrer ces notions et ces critères chers à l’éco-construction.