Ravalement de façade : mise en peinture d’une surface en brique

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Offrir un coup de jeune à une façade en brique n’est pas particulièrement compliqué, mais nécessite toutefois de la minutie. La mise en peinture s’avère être une solution esthétique, nécessitant une bonne préparation du support et une peinture adaptée.

Préparation de la façade

Le ravalement d’une façade en brique avec de la peinture n’est pas compliqué en soi, mais s’avère laborieux et demande une certaine méthode. Avant toute chose, il est important de contrôler le degré d’humidité du support. Au-delà de 5 % d’humidité, la mise en peinture est fortement déconseillée, car elle ne pourra pas adhérer correctement et va s’écailler rapidement. Une fois l’humidité contrôlée, la réparation des éventuels fissures et joints est également requise. La ou les fissures devront alors être bouchées avec du silicone ou du mortier avant d’être colmatées avec du mortier.

Une fois le support réparé, la façade devra par la suite être nettoyée en raison de son exposition aux intempéries et à la pollution. La façade en brique sera essentiellement nettoyée à l’aide d’un nettoyeur à haute pression pour éliminer les grosses saletés avant d’être laissée à sécher pendant 24 h. Pour les tâches résistantes, l’utilisation d’une brosse dure imbibée d’eau devrait faire l’affaire. L’application d’un produit anti-mousse est également indispensable sur un support en brique, avant de procéder à un nouveau rinçage. En effet, la propriété poreuse de la brique pourrait entrainer l’apparition de mousse par temps humide si celle-ci n’est pas traitée.

Comment peindre sur des briques ?

Outre la préparation de la façade en brique, il faut savoir que la réussite de la peinture repose sur le choix du produit utilisé. Pour un support en brique, la peinture à base d’eau ainsi que la peinture synthétique sont les mieux adaptés. En effet, ces types de peintures sont respirants et hydrofuges. Il est toujours recommandé d’appliquer au préalable une sous-couche fixante pour opacifier la façade, la durcir tout en facilitant l’adhérence et la tenue de la peinture à appliquer. Une couche primaire de fond assurera que la peinture soit bien couvrante.

Pour la mise en peinture proprement dite, l’idéal est de démarrer sur les bords, en procédant de haut en bas et en veillant à alterner couches verticales et couches horizontales. Cette méthode permet de bien hiérarchiser la peinture sur le support en brique. L’intérieur du mur sera ensuite peint avec un rouleau à longs poils, toujours en alternant bandes verticales et horizontales. Pour la mise en peinture d’une façade en brique, il est recommandé d’appliquer au moins deux couches, voire plus si nécessaire. Concernant la couche de finition, un support en brique autorise un rendu lisse ainsi qu’un rendu crépi.