[MIE] La Nouvelle France Industrielle renvoie aux matériaux naturels bio-sourcés

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

Parmi les les 34 plans de reconquête de la Nouvelle France Industrielle figurent trois chapitres concernant les trois domaines de prédilections de nos activités depuis bientôt trente années.

  • Industries du bois
  • Recyclage et matériaux verts
  • Révovation thermique des bâtiments

Nos partenaires développent des technologies autour de l’or vert où la forêt est une ressource d’avenir.

Les propriétés du bois en font un matériau aux usages multiples en particulier en matière de construction à ossature bois et de valoriser des sous-produits de l’industrie papetière. Les innovations techniques tels que la reprise de déchets d’imprimerie, tels que la ouate de cellulose ou la fibre de bois reconstituées : panneaux osb,  panneaux flexibles en laine de bois, offrent d’importantes perspectives de croissance et d’emplois dans les industries du bois. La filière bois constitue un potentiel encore mal exploité, puisque la part de bois exportée influe fortement sur la balance commerciale de la France.

L’exemple le plus caricatural concerne l’achat sur pieds des plus beaux arbres des forêts françaises par des industriels qui font voyager d’énormes quantités de bois non travaillé en traversant les oceans jusqu’en chine pour être transformés à bas coût dans des usines asiatiques  puis nous revenir sous forme de produits à forte valeur ajoutée (parquets finis) dans les magasins de bricolage en France, soit  un poste déficitaire de plus de 6 milliards d’euros chaque année.

Les entreprises de la filière bois doivent maintenant investir et innover en France. Le plan «Industries du bois » présenté par le gouvernement et son ministère du redressement productif se donne pour objectif leur réimplatation sur le territoire national afin de rendre la filière bois plus compétitive qui mette en valeur ce potentiel et contribuer à développer les débouchés de la filière bois. La Forêt Française devrait devenir la source renouvelable d’une industrie nouvelle et innovante.

Acteur économique de ces trois dernières decenies nous participons au developpement  des matériaux de recyclage et des matéraiux verts .

Les matéraiux verts : c’est notre coeur de métier depuis 1986 :

Recyclage et matériaux verts sont  mis en avant dans le rapport sur la Nouvelle France Industrielle.

La croissance basée sur une exploitation intensive des ressources est obsolète. Et nous devons participer à la construction d’une France industrielle éco-responsable afin de réduire les pertes inconsidérées de ressources de la planète et ainsi diminuer l’impact sur l’environnement par des économies maîtrisées afin de sécuriser les besoins en énergiede notre territoire. Le recyclage de nos matériaux doit devenir la priorité de nos industries. La gestion des déchets se développe en France grâce aux principes d’économie circulaire c’est à dire une consommation en circuit fermé des filières de toutes natures. Le recyclage des déchets qu’ils soient issus de l’industrie comme des ménages n’en est qu’à ses débuts et nombres d’innovations sont encore à découvrir. L’accompagnement des institutions et le Plan du gouvernement : « Recyclage et matériaux verts » devra faire évoluer les modes de consommation des ménages, de production et de distribution vers une économie circulaire.

Les industriels en pointe sur ce domaine adoptent un modèle en circuit fermé. Les entreprises qui agissent maintenant pour se préparer à une nouvelle ère de la consommation vont ainsi protéger leur rentabilité pendant que les consommateurs font de plus en plus souvent des choix éclairés et responsables. En favorisant le recyclage des déchets, les industriels vont s’adapter à la demande du public en particulier sur des circuits localisés de produits et de matière première selon des nouveaux principes d’économie circulaire en circuit fermé.

La ouate de cellulose issue des journaux invendus en est un exemple remarquable par son organisation de recupération des papiers et l’ouverture en quelques années de plusieurs usines sur les différentes régions Françaises. De la même façon la fibre de bois recyclée est déclinée sous diverses formes et apporte sa pleine part au recyclage des déchets de bois, tout comme la récupération des tissus de coton qui sont transformés en matériaux modernes et innovants pour le bâtiment de  type : Metisse, Cotonwooll   ou Celflex pour l’isolation thermique tant en neuf qu’en rénovation.

La rénovation thermique écologique : notre quotidien jour après jour

La rénovation thermique des bâtiments est présentée comme un enjeu majeur écologique, social et économique afin de réduire la consommation de l’énergie de chauffage qui répresente une grande part de la facture énergétique des ménages. Il s’agit de participer à l’efficacité énergétique car un bon tiers des émissions de gaz à effet de serre en France proviennent des déperditions énergétiques de l’habitat. La rénovation des existants permettra d’améliorer considérablement le quotidien des occupants et d’encourager le secteur du bâtiment en souffrance économique et parallement de lutter contre le réchauffement climatique.

Le  plan «Rénovation thermique des bâtiments» annoncé en mars 2013 par le gouvernement français, soutien l’investissement dans la rénovation énergétique des habitations qui vise à proposer une offre de travaux efficace et à coût maîtrisé. La filière française est enfin prête à répondre aux enjeux de la rénovation thermique.

Les différents acteurs devront fournir des offres complètes intégrées et compétitives. En structurant l’offre industrielle française de la rénovation thermique des bâtiments, le plan «Rénovation thermique des bâtiments » doit permettre d’industrialiser des solutions durables pour améliorer le confort de vie de chacun et de réduire drastiquement la facture énergétique de chaque habitation.

Les solutions d’isolation thermique sont de plus en abordables en terme de prix, soit en sollicitant les entreprises françaises qui s’adaptent à cette nouvelle donne, soit en engageant soi-même des travaux de rénovation.

Les techniques telles que l' »isolation thermique par l’extérieur » appelée ITE, avec des matériaux isolants bio-sourcés est un des exemples les plus probants de la volonté d’agir concrétement vers la rénovation thermique.