[MIE] Differencier les panneaux dérivés du bois

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Identifier les panneaux de fibres, de particules et OSB

On distingue trois types de panneaux en bois, selon les matériaux avec lesquels ils sont fabriqués. Il y a ainsi les panneaux de fibres, les panneaux de particules et les panneaux OSB.

Les panneaux de fibres

Comme leur nom l’indique, ces panneaux sont conçus à partir de fibres de bois. Les fibres sont mélangées à l’eau et on obtient alors une pâte. On mélange cette dernière avec différents additifs tels que de la colle spéciale. On coule ensuite le produit obtenu (pâte de fibre de bois + colle) avant de le laminer, le panneau étant fini après un séchage allant de 120 à 200°C. On en obtient soit des panneaux rigides, soit des panneaux semi-rigides. Les panneaux de fibres rigides sont destinés notamment à la sous-toiture, comme contreventement ou encore en tant que supplément pour mieux isoler. Les panneaux de fibres semi-rigides, quant à eux, servent d’écran pare-pluie pour toit ou pour mur, d’isolation thermique ou encore pour renforcer l’enduit.

Les panneaux de particules

Egalement appelés panneaux de copeaux de bois, les panneaux de particules sont obtenus à partir des sous-produits des usines de bois auxquels on rajoute de la résine. Là ou les couches obtenues sont alors pressées pour former le panneau. Les panneaux de particules servent à faire les murs, les planchers, les cloisons et sont également destinés pour la menuiserie.

Les panneaux OSB

Les panneaux OSB (Oriented Strand Board) sont une sorte singulière de panneaux de particules. Ils sont en effet obtenus à partir de plusieurs lamelles de bois, rassemblées également avec de la résine, puis que l’on cuit sous-pression à température élevé. Ce type de panneau peut se composer d’une seule couche ou de trois couches croisées. Etant très solides, les panneaux OSB sont idéals pour les planchers, les contreventements ou aussi pour recouvrir les plafonds et les murs.