[MIE] Maison en bois : halte aux champs électromagnétiques

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Les sources de rayonnement électromagnétique augmentent au fur et à mesure que l’utilisation d’appareils électriques et électroniques se multiplie. Une attention particulière doit être apportée aux maisons en bois pouvant se transformer en piège à rayonnement électromagnétique.

Comprendre le rayonnement électromagnétique

Le courant électrique engendre un champ magnétique. La maison en bois contenant un champ électrique de 50 Hz permanent dans son intérieur, la présence à proximité d’un courant continu crée un champ magnétique qui s’ajoute au champ électrique. Les nuisances au niveau de la santé peuvent être évitées grâce à diverses solutions de câblage ainsi que des dispositifs de gestion de circuits. Dans son livre « Guide de l’électricité bio-compatible », Claude Bossard stipule une limite de 2 à 5 V/m pour les champs électriques et de 0,2 à 0,5 mG  pour les champs magnétiques afin qu’un logement soit classé « bio-compatible ».
Les solutions pour neutraliser les champs électriques et magnétiques:
La première option pour faire obstacle aux rayonnements électriques et magnétiques est d’utiliser un déconnecteur de réseau. Il s’agit d’un interrupteur automatique de champ qui coupe l’alimentation électrique d’un circuit lorsqu’un appareil est éteint. Il neutralise le courant résiduel, ce qui a pour conséquence de réduire les champs électromagnétiques. Il est approprié pour les lampes halogènes ou incandescentes 230 V, ainsi que pour les charges ohmiques. L’autre solution est la gaine blindée préfilée avec des fils torsadés. Le blindage de la gaine annelée permet de confiner le champ électrique. Un fil semi-conducteur conduit ce champ électrique vers le sol. Quant au champ magnétique, il est annulé par les fils neutres et phases qui sont torsadés.

Comment éliminer les champs électriques ?

Parmi les procédés de neutralisation de champ électrique, deux approches sont particulièrement utilisées pour les maisons en bois. La première est le blindage du fil de phase ou celui du câble. Cette cuirasse bloque le champ électrique généré par le fil de phase ou le câble sous tension. Pour éliminer ce champ, des drains descendent jusqu’au sol à partir des boîtes d’encastrement, à choisir de préférence faradisées. Les maisons en bois en cours de rénovation peuvent bénéficier de cette solution quand il est possible de retirer les gaines des fils déjà installés. La seconde solution est la gaine préfilée avec un fil de phase blindé. Cette option procure une double protection contre le rayonnement électrique en associant des boîtes d’encastrement blindées et un conduit électrique annelé et préfilé qui encadre deux fils standards et un fil de phase écranté.