[MIE] Maison écologique et isolation thermique 2013

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

La Réglementation Thermique en 2013, objectif 50 kWh/m²/an

Le 1er janvier 2013, les critères de la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) sont applicables à toutes les habitations résidentielles. La conception de la construction en général doit tenir compte de nouvelles normes et apporter des solutions adaptées.  La Réglementation Thermique évolue d’année en année et laisse une place importante aux matériaux naturels, aux isolants écologiques et aux produits complémentaires de l’isolation en particulier l’étanchéité à l’air.

La RT 2012, une référence qui s’impose

La Réglementation Thermique 2012 est devenue le référentiel officiel légal de l’habitat en France. Issue du Grenelle de l’environnement la RT 2012 s’approche progressivement des performances énergétiques de la RT 2020 devant aboutir à une généralisation des labels pré-définis pour la construction de bâtiment basse consommation d’énergie ( label BBC Effinergie)  pour atteindre un niveau de performance énergétique inimaginable il y a encore quelques années (le chiffre est de 50 kWh/m²/an) .
Il ne suffit plus de trouver l’isolant dont la performance est annoncée sur un document technique du fabricant ou du négoce. Les performances doivent être certifiées par des organismes officiels tel que CSTB, LNE, ACERMI  ou encore KEYMARK, pour entrer dans le cadre de la RT 2012 et être éligibles  aux aides d ‘état et en particulier les certificats d’économie d’énergie ou les crédits d’impôts. Pour atteindre un tel niveau, toutes les qualités certifiées de l’isolant lui-même sont requises et tous les systèmes d’étanchéité à l’air et aux vents sont sollicités. Les isolants bio-sourcés trouvent ici toute leur place. Les qualités spécifiques des isolants écologiques garantissent des ambiances moins humides et plus saines à l’intérieur des habitations et un meilleur confort phonique.

L’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air, fait partie intégrante de la Réglementation RT 2012. En améliorant très sensiblement les performances thermiques des isolants écologiques l’étanchéité à l’air participe aux résultats d ‘exigence légale. L’étanchéité à l’air prendra une place de plus en plus importante dans le concept global de performance du bâtiment. La capacité de diffusion de vapeur des produits et membranes d’étanchéité, contribue à conserver à l’isolant écologique dans la structure isolante, la transfert naturel de l’hygrométrie et l’air sain ambiant. Les membranes d’étanchéité sont aussi actives dans le traitement de l’évacuation de l’humidité des structures isolantes.

Les matériaux d’isolation naturels

Les matériaux d’isolation naturels et bio-sourcés sélectionnés par le site mon isolation écologique .com sont les standards de l’isolation écologique . On y trouve les fabricants les plus connus et dont le rapport qualité / prix est apparu le plus performant du moment.
Une gamme complète de matériaux à base de laine de chanvre, laine de bois, laine de mouton, ouate de cellulose, liège pur expansé, panneaux de bois sans formaldéhyde, couvre tous les besoins qu’il s’agisse d’isolation thermique par l’intérieur, d’isolation thermique  par l’extérieur ou d’isolation phonique . Cette gamme de matériaux naturels à base de fibres soit végétales soit animales, répond à la totalité des structures isolantes de l’habitat sain et écologique en murs intérieurs et extérieurs, en toiture  et soupente, en combles perdus ou combles aménagés, en cloison, en plancher et en sous dalle.

La RT 2012 et la bioclimatique

La RT 2012 impose un aspect bioclimatique des habitations en faisant intervenir les énergies renouvelables, afin d’éviter le rejet dans l’atmosphère d’ environ 30 millions de tonnes de CO2 selon les calculs des experts du Grenelle de l’environnement et qui oblige à une  sensibilisation des occupants.

  • Le coefficient  Bbio – Biomax

Bbio est un coefficient qui évalue le concept  bioclimatique à savoir les apports naturels et  la compacité de la maison ou du logement collectif. La RT 2012 fixe des valeurs maximum  à ne pas dépasser en chauffage, refroidissement et éclairage, indépendamment des systèmes utilisés.

  • Le soutien aux énergies renouvelables

Le recours aux énergies renouvelables devient obligatoire pour les maisons individuelles : leur production en eau chaude sanitaire doit être assurée par des installations solaires thermiques (2m2 minimum), ou raccordée à un réseau  alimenté à 50% par des énergies renouvelables qu’elles éoliennes, marémotrices, géothermique, issues de la biomasse ou hydraulique) ou bien disposer d’une production non centralisée assurant la production de 5kWh/m² par an.

  • Prise en compte de l’exploitation des énergies

La RT 2012 rend obligatoire le décomptage de l’énergie dans chaque bâtiment et le maître d’ouvrage doit prévoir avec un dispositif de comptage par type d’énergie et par poste pour informer et sensibiliser les habitants.

  • Les attestations de conformité à la RT 2012

Les contrôleurs techniques, les architectes, les organismes certificateurs peuvent délivrer les attestations de conformité, ainsi que les spécialistes DPE, pour les maisons individuelles.  Cette nouvelle réglementation centrée sur les performances impose une analyse critique à chaque phase de la construction pour s’assurer de résultats conformes et le comptage en exploitation indiquera des consommations réelles. De fortes sanctions sont prévues par la loi passant en final par l’obligation de mise en conformité.