[MIE] Les interventions à réaliser pour isoler les combles d’un bâtiment ancien en milieu rural

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

L’origine du mot grenier remonte aux temps où cet emplacement servait à stocker les graines en milieu rural, ce qui avait tendance à améliorer le confort thermique de l’habitation. Comment isoler correctement ces combles actuellement ? Quelles interventions pratiquer ?

La dalle lourde sur le plancher : un élément très important

À l’origine, les combles servaient de protection des espaces habitables au niveau thermique. Le plancher des combles était garni d’une surcharge lourde en terre, de manière à améliorer l’inertie thermique de la pièce. Cette dalle lourde n’est donc pas à supprimer lors des travaux d’isolation des combles. La terre est fréquemment utilisée à cet effet, car elle est parfaitement efficace pour apporter l’inertie thermique. Il est possible que la terre soit trop poudreuse, alors il suffira à ce moment-là d’appliquer de la chaux naturelle aérienne.

Isoler correctement un comble non habitable.

Dans le cas où les combles ne seraient pas habités, l’opération ne sera pas difficile étant donné où il ne sera pas question de gagner de la place, et que l’isolation minimale à faire est au niveau du plancher pour que la température de la surface habitable ne soit pas affectée par les excès de chaleur du toit et pour que ce dernier ne laisse échapper la chaleur du logement pendant l’hiver. Il suffirait alors d’installer une couche d’isolant respirant sur le plancher. Toutefois, il serait dans ce cas tout à fait impossible de circuler dans les combles, même pour l’entretien de l’isolant en question. Pour pallier ce problème, des lambourdes en bois devront être mises en place afin de recevoir les couches d’isolants, comme pour l’installation des parquets.

L’isolation thermique d’un comble habitable

L’isolation thermique d’un comble habitable est par contre une opération plus compliquée. En effet, il faudra que les bois de charpente et ceux des supports de la toiture soient parfaitement aérés. Il est alors possible d’isoler les combles par l’intérieur comme par l’extérieur. Toutefois, l’isolation par l’extérieur est rare dans le cas des habitations anciennes surtout en milieu rural, à cause de la préservation de la pérennité des monuments classés. L’isolation par l’intérieur se fait en installant des isolants en dessous des rampants. Dans cette intervention, il faudra penser à installer un pare-pluie respirant afin de protéger le tout de la pluie. Juste en dessous de ce film pare-pluie devra être installé l’isolant thermique en forte épaisseur. Ensuite, il faudra également installer un film anti-vapeur respirant afin que l’humidité soit régulée correctement et n’atteigne pas l’isolant et la charpente. Pour finir, il faudra recouvrir le tout avec un parement en bois ou en plâtre, ou avec tout autre matériau respirant.