Les capteurs de régulation thermique

7 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

On dit toujours que l’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas. Aujourd’hui, on parle de plus en plus des dispositifs de régulation thermique. Ces équipements permettent de mieux gérer la température à l’intérieur d’une pièce en fonction d’une température de référence. Tout ceci dans le but de faire des économies d’énergie.  Deux capteurs de régulation thermique sont couramment utilisés dans le cadre de la rénovation énergétique à savoir les robinets thermostatiques et les sondes de température extérieure.

Réguler la température, pourquoi ?

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de maintenir son confort intérieur tout en réduisant ses dépenses énergétiques et en respectant l’environnement. Tout repose sur une meilleure isolation et l’installation d’un système de chauffage performant. Par performant, on entend aussi économique. Aujourd’hui, toutes les actions convergent vers cet objectif d’économies d’énergie. La régulation de la température fait justement partie des moyens mis en œuvre pour y arriver. Réguler le chauffage, c’est régler la température à l’intérieur d’une pièce pour qu’elle soit maintenue à la valeur de référence. Pour y arriver, elle considère un certain nombre de critères comme les rayonnements solaires et la présence d’appareils chauffants comme les appareils de cuisson. La régulation de la température fait appel à des dispositifs spécifiques conçus à cet effet. Ces derniers vont agir de manière isolée ou centralisée sur le fonctionnement des appareils de chauffage. En général, ils vont corriger la température en fonction d’une valeur de référence, appelée également « température de consigne ». En plus de permettre de faire de réelles économies sur le chauffage, ces systèmes participent aussi à la préservation de l’environnement. De tous les équipements de régulation thermique qui existent, on retient essentiellement les robinets thermostatiques et les sondes de température extérieure.

Les robinets thermostatiques

Egalement appelés vannes thermostatiques, les robinets thermostatiques sont des dispositifs de modulation de la température ambiante en fonction des besoins de la pièce. Ils sont constitués d’une sonde thermosensible qui règle le débit de l’eau. Elle va se contracter ou se dilater en fonction de la température ambiante. Ces robinets sont à installer sur chaque radiateur. Ainsi, ils permettent de gérer la température dans chaque pièce de manière indépendante. La plupart des robinets thermostatiques sont mécaniques. L’occupant doit intervenir à chaque fois. Toutefois, on assiste depuis peu à l’émergence des têtes thermostatiques programmables qui sont susceptibles de faire varier la température automatiquement selon l’occupation de la pièce. Un robinet thermostatique fonctionne notamment comme un régulateur d’appoint. Il ne peut prendre la place d’un thermostat. Par contre, il permet de faire de réelles économies d’énergie tout en maintenant le confort thermique dans votre logement. Avantages et inconvénients du robinet thermostatique Le robinet thermostatique permet de faire varier la température à l’intérieur d’une pièce selon la température ambiante et les apports de chaleur extérieurs. C’est un dispositif efficace permettant d’économiser sur la facture énergétique. Toutefois, il n’est pas dénué d’inconvénient. Si vous oubliez de fermer la vanne manuellement alors qu’une fenêtre n’a pas été fermée, l’appareil pourrait considérer cela comme une baisse de température. Il va alors fonctionner à plein régime. Ce qui signifie un gaspillage d’énergie.

Les sondes de température extérieure

Un système de chauffage est dit performant lorsqu’il permet de faire des économies d’énergie. La régulation par sonde de température est une façon de réguler le chauffage grâce à un système de sonde relié à un régulateur. Ce type de dispositif est surtout adapté pour les maisons individuelles et les maisons de plain-pied. On installe la sonde sur la façade nord ou nord-est de la maison. Grâce aux capteurs qu’elle intègre, elle enregistre les variations de température et envoie un signal électrique au régulateur pour modifier la température en fonction. Ainsi, le régulateur va soit enclencher, soit déclencher la chaudière. En d’autres mots, ce dispositif de régulation va adapter la température à l’intérieur de chaque pièce en fonction de la température extérieure. Ainsi, finis les réglages surdimensionnés du chauffage. Tout sera réglé de manière précise en fonction de la courbe de chauffe que vous aurez définie au préalable dans le programmeur. Coupler la sonde de température extérieure à un thermostat d’ambiance est courant dans la mesure où ce dernier est capable de prendre en compte les apports de chaleur extérieurs comme l’ensoleillement ou la présence d’une cheminée.