[MIE] L’isolation écologique des bâtiments face aux règles thermiques en 2012

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

Mise au point pour  mieux appréhender la RT 2012

Lors de  la construction d’une maison en général, l’isolation consiste à se protéger à la fois contre les sons intempestifs à l’intérieur de la maison et des bruits extérieurs, du froid hivernal et  la chaleur d’été.

L’isolation thermique écologique se caractérise par la mise en œuvre des techniques qui permettent de restreindre les transferts de chaleur avec des matériaux naturels comme la ouate de cellulose, la laine de mouton ou laine de bois, la fibre de bois ou encore l’argile expansé, le liège expansé, la laine de lin ou de chanvre.

L’isolation phonique empêche la propagation du son, grâce à l’emploi de ouate de cellulose par exemple et de fibre de coton, la fibre de coco . L’isolation d’une maison se fait soit par  l’intérieur soit par l’extérieur.

L’isolation naturelle utilise les ressources locales dans la construction. Les pratiques de nos anciens témoignent de sa pertinence de par l’abondance des matières premières et leur aptitude à se renouveler.

Aujourd’hui, la différence notable avec les temps anciens est spécifiquement technique.

L’isolation naturelle doit aussi répondre aux mêmes exigences que les isolants modernes : impacts environnementaux, aspects sanitaires…

Les isolants écologiques sont des produits naturels, sains, facilement recyclables , et aux performances comparables.

Pour s’informer en première approche sur la nouvelle réglementation 2012 : >> cliquez ici