[MIE] L’isolation de la porte du garage

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Souvent négligé, le garage est un point de déperdition de la chaleur de l’habitation. Pour un confort optimum et afin de réduire la consommation d’électricité liée au chauffage, isoler cette sortie s’avère être la meilleure solution.

Pourquoi isoler la porte du garage ?

Isoler la porte du garage est certainement loin d’être la priorité des occupants d’une habitation. Or, lorsque le garage est attenant au logement, sa porte — mal ou pas isolée — laisse entrer le froid dans la pièce. Les pertes de chaleur occasionnées par une porte de garage non isolée ne sont donc pas négligeables. Pour éviter que cette pièce ne se transforme en une véritable chambre froide en hiver, et par la même occasion économiser sur la facture du chauffage, isoler la porte du garage est en fin de compte primordial.
Bien que des portes de garage avec isolation intégrée soient déjà disponibles dans le commerce, cette solution se révèle particulièrement coûteuse. L’idéal serait d’améliorer soi-même l’isolation de son installation, qu’il s’agisse d’une porte sectionnelle, basculante, pliante, battante ou à enroulement. En effet, des kits pour isolation de porte de garage sont proposés auprès des grandes enseignes de bricolage. Ils sont constitués de matériaux isolants sous forme de plaques ou en rouleaux qui se fixent facilement avec des plaques de bois très minces ou du ruban adhésif.

Procéder à l’isolation

Avant de procéder à l’isolation de la porte du garage, il est important de bien choisir la matière à utiliser. Cette dernière devra être en effet assez légère pour ne pas gêner l’ouverture et la fermeture de la porte concernée. L’isolant doit également être assez mince, de manière à ne pas dépasser l’épaisseur de l’encadrement de la porte et pour ne pas négliger l’aspect esthétique du résultat. Pour cela, la laine minérale, la fibre de bois ou encore le liège s’avèrent être les isolants adaptés. Outre le poids et l’épaisseur de l’isolant, la fixation de ce dernier est aussi déterminante.

Pour une porte de garage en bois, un matériau naturellement isolant, l’isolation sera renforcée par des joints entre chaque section de la porte. En ce qui concerne les portes en tôle, métal, aluminium ou en PVC, les feuilles de mousse de polystyrène ou de mousse polyuréthane, les écrans d’isolant mince thermoréflecteur sont les plus adaptées. Présentées sous forme de rouleau, ces feuilles seront découpées en fonction des dimensions de la porte pour être ensuite fixées avec des rouleaux adhésifs ou des pastilles adhésives. Pour leur part, les plaques de polystyrène seront fixées avec de la colle néoprène.