[MIE] Isoler les murs d’une ancienne maison rurale en matériaux traditionnels

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Avant de procéder à l’isolation des parois d’une maison rurale ancienne, l’artisan doit chercher à connaître les caractéristiques des murs. Ce technicien doit adopter des techniques spécifiques pour réaliser cette tâche sans recourir à l’usage des matériaux modernes.

Connaître les caractéristiques des murs

Grâce à leur inertie élevée, les murs d’un logement rural ancien sont en mesure de retenir la chaleur captée pendant la journée, la restituer progressivement afin de réguler la température dans l’habitation. L’artisan chargé de l’isolation doit ainsi tenir compte de cette propriété pour garantir un confort optimal à l’intérieur du logement.

Le technicien doit par ailleurs retenir que les matériaux servant à fabriquer les murs anciens d’une maison en campagne sont dits respirants. Ces matières sont perméables à la vapeur d’eau. Les interventions de l’artisan ne doivent en aucun cas compromettre ce mécanisme naturel jouant un grand rôle dans la régulation de l’humidité de l’air ambiant dans les pièces.

Isolation par l’intérieur

Pour les murs anciens, il est plutôt question de correction thermique. En effet, le but est d’optimiser le confort à l’intérieur tout en préservant les qualités thermiques des parois. Les interventions consistent alors dans un premier temps à réparer les fissures tout en assurant un drainage optimal à l’intérieur. Pour les revêtements, il faut privilégier des matériaux traditionnels poreux afin de garder la qualité respirante des murs.
Les spécialistes de la construction recommandent la chaux naturelle : on pourra par exemple recourir à la combinaison chaux-chanvre pour recouvrir l’intérieur des murs d’une maison rurale. Ce produit perméable laisse passer la vapeur d’eau. Les couches d’enduit seront directement appliquées à même le mur.

Isoler par l’extérieur

Si la maison ne répond pas à une contrainte architecturale particulière, il est possible d’isoler les parois par l’extérieur. Les travaux consisteront à appliquer un enduit isolant extérieur. Le produit utilisé doit être doté d’une bonne perméabilité à la vapeur d’eau. Un enduit en paille- terre ou en chaux-chanvre est fortement recommandé pour cette tâche.
Pour optimiser la qualité thermique de l’habitation, les professionnels de l’isolation conseillent la pose de panneaux d’isolant respirant protégé par un enduit respirant ou un bardage ventilé.

D’autres techniques d’isolation

En cas de forte perdition thermique au niveau des murs, il est possible de renforcer le système d’isolation par un panneau de laine végétale respirante. Cette technique nécessite la mise en place d’un frein-vapeur.

Pour les grands espaces, il est plus judicieux de créer une deuxième paroi isolante intérieure. Cette dernière sera séparée par une lame d’air avec le mur de la maison.