[MIE] Isolation phonique : réduire les bruits aériens et bruits d’impact

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

L’isolation acoustique-phonique consiste à réduire la quantité d’ondes sonores qui pénètre dans les pièces d’habitation et mieux les disperser. Plusieurs solutions s’offrent au propriétaire cherchant à améliorer le confort de sa maison.

Pourquoi une isolation phonique

Les bruits diffusés par une source sonore – bruit de circulation de voiture dans la rue ou un bruit d’impact – se propagent dans l’air avant d’entrer en contact avec le mur de la maison. Une partie de ces ondes parviennent à passer de l’autre côté de la paroi du logement. Le niveau de nuisance causé par les sons dépend de la quantité d’énergie = »color: rgb(0, 0, 0); »>transmise à l’intérieur de l’habitation. L’isolation phonique consiste à réduire au minimum les bruits traversant les murs périmétriques. Le taux de transmission des ondes sonores varie en fonction de l’environnement dans lequel évoluent les bruits.
Protéger une pièce contre les sons venant de l’extérieur revient à installer entre l’émetteur de bruits de sons et la zone réceptrice un matériau isolant. Un produit ne peut être utilisé pour l’isolation acoustique qu’après avoir subi une série de tests réalisés dans un laboratoire spécialisé. Ces examens visent à déterminer la capacité de la matière isolante à retenir les sons. La qualité de cette dernière dépend en grande partie de son épaisseur. Il faut aussi tenir compte d’autres paramètres comme la résonance et de l’effet pelliculaire.

Quels isolants phoniques utiliser ?

Pour obtenir un bon résultat en terme d’isolation, il faut choisir les matériaux isolants les plus performants. Les professionnels de la construction recommandent le plus souvent la laine de roche et également la fibre de verre. Également utilisées pour l’isolation thermique, ces matières s’avèrent très efficaces dans le domaine de l’isolation acoustique. Ces isolants sont dotés d’un pouvoir absorbant intéressant. L’isolant cellulosique, le liège expansé naturel sont également très appréciés des constructeurs de logement. Ce produit est en mesure d’offrir un confort acoustique exceptionnel pour les occupants d’une maison.
Les professionnels de l’isolation phonique indiquent par ailleurs qu’il est possible de réduire les nuisances sonores en améliorant la performance acoustique des fenêtres. Il est conseillé au propriétaire d’opter pour le double voire le triple vitrage lors des travaux de réhabilitation. Les fenêtres fabriquées avec cette technologie filtrent une bonne partie des ondes sonores aériennes provenant de l’extérieur. Il est aussi possible d’agir au niveau de l’entrée principale en renforçant l’isolation phonique de la porte permettant de pénétrer dans la maison. Pour les bruits d’impact, l’isolation des portes intérieures s’avère indispensable.