Crépis de façade : réalisation et précautions d’usage

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Pour un rendu esthétique des façades, le crépi constitue une excellente alternative à la peinture. Outre son aspect décoratif, le crépi tient également rôle d’isolant et de protection des murs.

Réalisation d’un crépi de façade

Couche de finition des façades extérieures, le crépi est un enduit qui va créer un aspect décoratif et un rendu final. En plus d’être particulièrement esthétique, le crépi de façade fonctionne également en tant que protection contre la pluie et les intempéries, tout en jouant un rôle d’isolant thermique et phonique. Disponible en pierre rosée, pierre, blanc et sable, le revêtement a la capacité de masquer toute trace de faïençage et d’imperfection sur les façades, en plus de retarder l’apparition des algues et des mousses.

Sur une façade en bon état, présentant une peinture abimée, le crépi acrylique sera le mieux adapté. Le crépi base pliolite est quant à lui indiqué pour les façades abimées, poreuses et exposées à l’humidité. À base de résine, ce type de crépi présente une bonne résistance aux intempéries. Sur une façade parsemée de microfissures, le crépi élastique sera idéal pour masquer les aspérités du mur. Bien que le crépi dispose d’une bonne durée de vie en général, sur les façades soumises à des climats extrêmes, de fortes chaleurs ou de grands froids, le crépi à base de siloxane à la propriété microporeuse protègera le mieux les couleurs.

Mode d’application

Avant l’application du crépi, la façade doit avoir été achevée depuis au moins un mois, ou entièrement propre et assainie. Le crépi pourra alors être appliqué de différentes manières, à savoir gratté, taloché ou projeté, en fonction de l’outil utilisé pour la pose. Il faut noter cependant que la réalisation du décor devra se faire dans les 15 min suivant l’application du crépi, avant que celui-ci ne sèche intégralement. À l’aide d’un rouleau spécial façade, le crépi sera appliqué grassement en couche d’environ deux millimètres, avec des bandes parallèles de haut en bas, puis en croisant les passes.

Il ne reste plus qu’à repasser lentement et régulièrement un rouleau à grain fin, trous brûlés ou nid d’abeille sur le crépi de façade. L’application se fera toujours en bandes parallèles, mais cette fois-ci de bas en haut. Pour le crépi à la taloche, l’on procèdera de haut en bas et d’une seule traite afin d’éviter les traces de reprise. Pour égaliser l’épaisseur du crépi, il est recommandé de procéder par de grands mouvements circulaires. L’utilisation de la taloche autorise un vaste choix de finition. En ce qui concerne le crépi projeté, la tyrolienne ou machine à crépi se charge de projeter l’enduit directement sur la façade pour une application rapide.