Comment poser un escalier de combles

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Aménager ses combles : bien disposer son escalier

Impossible d’aménager les combles sans penser aux accès. En effet, pour que les combles soient habitables, il faut qu’ils soient accessibles. L’accès aux combles dépendra de nombreux paramètres dont l’usage qu’on en fera et la configuration de l’espace. Zoom sur l’accessibilité des combles.

Bien penser l’accès aux combles

Indispensable, l’accès à vos combles aménagés doit être choisi avec tact. Selon l’usage que vous allez en faire, vous pouvez choisir entre :

  • Une échelle : coulissante ou en accordéon, escamotable ou non…
  • Un escalier : droit, hélicoïdal, quart tournant gauche ou droit…C’est cette deuxième option qui est la plus courante.

Bien choisir le type d’escalier

L’une des problématiques majeures dans l’aménagement de l’accès aux combles est le manque de place. Il faut donc choisir un type d’escalier adapté à la surface dont on dispose. L’échelle de meunier est celle qui encombre le moins. Toutefois, à cause de sa raideur, elle peut représenter un danger pour vos enfants. Après l’échelle de meunier, l’escalier hélicoïdal et spiral est aussi peu encombrant. Par contre, le passage de gros objets peut y être compliqué. Une volée droite demande une emprise au sol plus importante ainsi que l’appui sur une grande partie du mur. Outre l’emprise au sol, la taille de la trémie est aussi un facteur à prendre en compte dans le choix du type d’escalier pour les combles. C’est l’ouverture qui fera communiquer l’étage en bas avec les combles. Un escalier hélicoïdal ou spiral réclame une trémie de la même taille que son emprise au sol. Si vous optez pour une volée droite, la trémie doit être plus importante. Les escaliers quart ou double-quart tournant requièrent une très faible ouverture.

Le choix de l’implantation

Pour profiter d’un dégagement optimal, le choix d’une bonne implantation est essentiel. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour choisir l’emplacement de l’escalier dont la hauteur du sous plafond, la position de l’arrivée de l’escalier et la trémie. L’emplacement de la trémie doit aussi tenir compte d’un certain nombre de facteurs pour ne citer que la situation par rapport aux pans de couverture. Il faut avoir au moins un dégagement haut de 1,80 m.

Les règles de confort et de sécurité

A moins que les combles aménagés ne soient utilisés que de manière occasionnelle, il est important de respecter un certain nombre de règles de sécurité et de confort. L’escalier doit être facile à monter. Les marches doivent avoir une hauteur de 16 cm et une profondeur de 32cm. Le garde-corps doit également avoir une hauteur minimale de 90 cm et un espacement des barreaux de 11 cm. En termes de confort, l’escalier quart tournant est considéré comme le plus confortable.

Quel matériau choisir ?

Les matériaux jouent un rôle important dans la personnalisation de votre escalier des combles. Outre vos préférences personnelles, vous pouvez également prendre en considération les tendances en cours. Les tendances sont actuellement à l’acier, à l’inox et au verre. Les escaliers maçonnés en béton connaissent aussi un succès remarquable ces derniers temps. Leur plus grand atout est d’autoriser de nombreuses possibilités de revêtement.