Tout savoir sur les traitements du bois

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Le bois, qu’il soit présenté dans sa forme brute ou dérivée, se fait attaquer chaque jour par plusieurs agresseurs dont les insectes xylophages, les champignons et les intempéries. Si aucune action n’est entreprise pour y remédier, les propriétés physiques du bois sont susceptibles de s’altérer. D’où l’intérêt de traiter le bois.

Les agresseurs du bois

Le bois subit tous les jours les attaques de ses ennemis. Parmi ces derniers, il faut citer l’humidité. Le bois est un matériau hygroscopique. Il laisse l’eau s’infiltrer. Sous l’action de l’humidité, le bois va gonfler et se fendiller. Il sera un terrain propice au développement des champignons et des moisissures. Le bois peut également être attaqué par les insectes. Les insectes xylophages dont les termites sont les principaux ennemis du bois. Ces différents agresseurs vont s’attaquer aux propriétés physiques du bois et vont le fragiliser. Le matériau devient alors moins résistant et à terme va pourrir. Ceci risque de remettre en cause la solidité de la construction ou de l’ouvrage.

Quel type de bois traiter ?

Tous les bois n’ont pas, ou moins, besoin d’être traités. En effet, certaines essences affichent une durabilité naturelle plus élevée comme le teck, l’iroko, le chêne ou le châtaignier. Ces bois résistent mieux aux attaques des agresseurs et n’ont pas ainsi besoin de recevoir un traitement. Certains bois traités comme le bois autoclavé peuvent aussi se passer du traitement fongicide ou insecticide. Celui-ci a déjà reçu un traitement contre les champignons et les insectes lors de son élaboration. Si vous souhaitez traiter ce type de bois, appliquez des produits anti-UV ou contre les intempéries, car il n’en est pas protégé. Les bois lasurés, vernis ou cirés ne peuvent pas non plus être traités pour la simple raison que le produit ne peut pas pénétrer à l’intérieur du bois. Il faut faire un décapage, un décirage ou un ponçage si l’on veut imprégner le bois d’un produit de traitement.

Les produits pour traiter le bois

Plusieurs produits peuvent être utilisés pour traiter le bois. L’on distingue entre autres les fongicides et les insecticides. Ces produits peuvent se décliner en version aqueuse ou solvantée. Si les produits à base d’eau sont plus faciles à appliquer et sèchent plus vite, les produits solvantés agissent plus rapidement et s’imprègnent plus facilement à l’intérieur du bois. Certains produits dits multi-usages sont développés pour convenir spécialement aux bois extérieurs. Ils contiennent des actifs adaptés aux conditions extérieures à savoir l’humidité et l’invasion des insectes.

Comment traiter le bois ?

L’on distingue deux types de traitement du bois : le traitement préventif et le traitement curatif.

Le traitement préventif :
Comme indiqué dans le titre, ce traitement consiste à prévenir les attaques des agresseurs. Il s’applique sur du bois sain et qui est susceptible d’être attaqué par les insectes, l’humidité ou les champignons. Un traitement préventif garantit la protection du bois pendant 7 ans. Ce type de traitement consiste à appliquer des produits fongicides, insecticides ou hydrofuges sur le bois avant toute application d’huile, de vernis ou de peinture. Il existe aujourd’hui sur le marché des produits qui réunissent ces trois propriétés. Mais ces produits sont pour la plupart très toxiques. Pour appliquer les produits de traitement, vous pouvez utiliser du pinceau afin de badigeonner le bois. Il faut deux ou trois couches en fonction de la dose prescrite par le fabricant. Le dosage recommandé pour ce type de traitement est en moyenne égal à 1l pour 5m² de surface.

Le traitement curatif :
Lorsque le bois est déjà attaqué, il faut vite entamer un traitement curatif. Celui-ci consiste à éliminer l’agresseur qui est déjà présent. Souvent, l’infestation du bois demeure encore locale. Dans ce cas, il faut sonder le bois à l’aide d’un poinçon ou d’une griffe pour localiser la partie affectée. Il faut ensuite bûcher le bois pour supprimer la partie vermoulue. Une fois que le bois est prêt à être traité, vous pouvez commencer le travail.Le dosage pour un traitement curatif est de 1l pour 3m² de surface.

Les différentes techniques de traitement du bois

Plusieurs techniques peuvent être mises en œuvres pour appliquer les produits de traitement du bois.

Le traitement par pulvérisation : on utilise un pistolet électrique muni d’un pulvérisateur ou d’un kit d’injection pour injecter le produit à l’intérieur du bois.
La technique du trempage : l’on trempe le bois infecté pendant une demi-heure dans un bac rempli de produits actifs. Cette technique convient surtout pour les pieds de meubles et les bois ronds.
La technique du trou : l’on perce un trou de 10mm de diamètre dans le bois pour l’imprégner du produit. Reboucher le trou avec un tourillon en bois dur et laisser le produit agir.
Après l’application d’un produit de traitement, il faut attendre au moins 24h pour appliquer un produit de finition. Au cas où le degré d’infestation est déjà très élevé, faire appel à un spécialiste est plus recommandé. Celui-ci dispose d’équipements adaptés pour éliminer les agresseurs.