Nouvelles règles d’étiquetage pour les produits de construction

29 janvier 2023, par Eloise

Catégorie : Espace pro

Le début d’année marque l’entrée en vigueur de nouvelles règles d’étiquetage pour les produits de construction, les revêtements de mur ou de sol et les peintures et vernis. A partir de maintenant, tous ces produits devront arborer une étiquette indiquant les substances volatiles émises dans l’air et la classe à laquelle appartient le produit (A+, A, B ou C selon leur niveau d’émissions).

Cette mesure a pour objectif de informer les consommateurs sur la qualité de l’air intérieur et de leur permettre de faire des choix éclairés lors de l’achat de ces produits. En effet, les substances volatiles émises par certains produits peuvent avoir un impact sur la santé humaine et l’environnement. Cette étiquette permettra donc aux consommateurs de choisir des produits moins émetteurs de substances volatiles.

Délai de mise en conformité pour les produits déjà sur le marché

Les produits mis sur le marché avant le 1er janvier disposent toutefois d’un délai supplémentaire pour se mettre en conformité avec ces nouvelles règles. Ils ont jusqu’au 1er septembre 2013 pour afficher l’étiquette indiquant les substances volatiles émises et la classe du produit.

Il est important de noter que ces nouvelles règles s’appliquent également aux importations de produits de construction, de revêtements de mur ou de sol et de peintures et vernis. Les importateurs de ces produits devront s’assurer que ces derniers sont conformes aux règles d’étiquetage en vigueur avant de les mettre sur le marché.

Une mesure bénéfique pour les consommateurs et l’environnement

Ces nouvelles règles d’étiquetage sont une mesure bénéfique à la fois pour les consommateurs et pour l’environnement. Les consommateurs peuvent ainsi faire des choix éclairés en connaissant le niveau d’émissions de substances volatiles des produits qu’ils achètent, tandis que l’environnement bénéficie de la réduction des émissions de substances polluantes.

de produits de construction, de revêtements de mur ou de sol et de peintures et vernis. Cela leur permettra de contribuer à améliorer la qualité de l’air intérieur de leur habitation et à protéger leur santé et celle de leur famille. Il est également conseillé de vérifier que les entreprises utilisant ces produits dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation respectent également ces règles d’étiquetage et favorisent l’utilisation de produits à faibles émissions de substances volatiles.

Il est important de rappeler que la qualité de l’air intérieur peut avoir un impact significatif sur la santé humaine. En effet, nous passons en moyenne 80% de notre temps à l’intérieur, que ce soit à la maison, au travail ou dans d’autres lieux fermés. Il est donc essentiel de veiller à ce que l’air que nous respirons soit de bonne qualité et ne contienne pas de substances nocives pour notre santé.

En résumé, ces nouvelles règles d’étiquetage pour les produits de construction, les revêtements de mur ou de sol et les peintures et vernis visent à informer les consommateurs sur les émissions de substances volatiles de ces produits et à les aider à faire des choix éclairés en matière d’achat. Elles sont également bénéfiques pour l’environnement et la qualité de l’air intérieur. Il est important de prendre en compte ces informations lors de l’achat de ces produits et de s’assurer que les entreprises utilisant ces produits respectent également ces règles.