[MIE] Rénovation thermique : choisir l’isolation par l’extérieur

30 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

L’isolation par l’extérieur apparaît comme l’une des meilleures solutions face à l’enjeu de la rénovation thermique. Elle assure d’importantes économies énergétiques, mais permet également la réhabilitation du parc immobilier ancien. Trois modules sont actuellement mis en œuvre : le module RT 2005, le module BBC rénovation et le module Passivhaus.

Pourquoi une isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur s’avère particulièrement adaptée au parc immobilier existant. Le diagnostic global de plusieurs bâtiments révèle en effet que cette solution convient le mieux aux immeubles datant du milieu des années 40. Certains pays européens se sont essayés avec succès à cette pratique. Ils ont divisé par 15 leur consommation énergétique. L’isolation par l’extérieur est ainsi apparue comme la solution idéale face à la nécessité de réaliser une rénovation thermique au niveau du parc immobilier français.

Le module RT 2005 pour une isolation partielle

L’isolation partielle consiste à recouvrir la façade extérieure d’un bâtiment à l’aide d’un isolant en mousse polystyrène ou en laine de roche haute densité avant d’appliquer un enduit minéral RPE. Le coût du dispositif varie de 75 euros/m² à 150 euros/m², mais il permettrait de réduire la consommation énergétique à 130 kWh/m²/an. L’isolation partielle offre de nombreux avantages, et peut-être réalisée en isolant bio-sourcés pour ce tarif avec : suppression des ponts thermiques au niveau des dalles, efficacité à moindre coût, consommation énergétique améliorée. En revanche, elle modifie certains aspects décoratifs de l’immeuble, favorise l’apparition de ponts thermiques autour des baies et multiplie les risques de pathologie en raison des écarts thermiques entre les différents matériaux. Pour éviter ce piège fatal pour les constructions et les économies d’énergie, un bureau d’étude thermique doit être mandaté afin de déterminer l’épaisseur d’isolant la plus judicieuse dans le plus faible budget et les freins vapeurs efficaces à mettre en place

Le module BBC rénovation pour une véritable isolation

Ce module ne s’applique qu’après un diagnostic global du bâtiment et de ses particularités thermiques et acoustiques. Dans ce cas, l’isolation consiste à doubler et appliquer en continu une épaisseur d’isolant adaptée au coéfficient U de la paroi. L’étanchéité à l’air est également traitée efficacement tandis que de nouvelles menuiseries constituées de vitrages à faible émissivité sont installées. Le module BBC rénovation permettrait une consommation énergétique inférieure ou égale à 96 kWh/m²/an et contribuerait à améliorer le confort acoustique et thermique.

Le module Passivhaus pour une rénovation thermique et architecturale totale

Le module Passivhaus se résume en une rénovation totale de l’immeuble ainsi que de ses caractéristiques de confort et d’habitabilité. Il consiste à mettre en place une isolation renforcée et continue afin de supprimer les ponts thermiques, mais également à installer une ventilation avec recyclage de l’air dans un échangeur. Un puits canadien peut également être installé afin d’améliorer les performances thermiques. La consommation énergétique serait inférieure à 15 kWh/m²/an pour un coût pouvant toutefois atteindre les 350 euros/m². Ce module garantit une habitabilité optimale quelle que soit la saison.