Ravalement de façade : ce qu’il faut savoir

1 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Le ravalement de façade est une opération réalisée dans le but de remettre en état les façades d’immeubles et de bâtis construits. Il comprend entre autres le nettoyage, la réparation des structures endommagées, la réfection de la ferronnerie ou encore le remplacement des portes usagées.

Préparer le ravalement de façade

La réussite du ravalement de façade nécessite la prise en compte du matériau utilisé pour sa conception. On distingue entre autres la brique, le bois, la pierre ou le béton, mais également les maçonneries recouvertes d’enduit ainsi que les finitions décoratives et protectrices. Avant de réaliser l’étape de ravalement proprement dite, il est important de procéder à une évaluation de la façade. Cette opération consiste à réaliser un diagnostic en vue de déceler les problèmes et proposer des traitements adaptés. Il peut s’agir d’une pollution urbaine, d’un décollement des revêtements extérieurs, d’un changement de couleur, de fissures, de dégradation des joints ou d’efflorescence. La préparation se résume donc avant tout à faire en sorte que la façade soit prête pour l’opération de ravalement. On procède alors au nettoyage en fonction du type de matériau, de la taille de la surface à traiter et des moyens disponibles. Cette étape consiste à réaliser le nettoyage par projection de matière, à sec ou par voie humide. Il faut toutefois considérer la nécessité de faire appel à pun professionnel en fonction des cas, car certains nettoyages sont plus faciles à réaliser que d’autres et nécessitent de la maîtrise et du savoir-faire.

Le ravalement proprement dit

Le ravalement se fait en fonction du type de matériau et de la pathologie touchant la façade. S’il se fait par exemple de la même manière pour la brique ou la pierre, il diffère toutefois pour le béton ou le bois. Chaque matériau est ainsi traité différemment, d’où la nécessité de connaître le type de matériau utilisé et la solution adaptée. Cette étape réalisée, la finition est appliquée pour assurer la protection ainsi que la décoration de la façade. La finition est régie par différentes normes, notamment le classement des revêtements EVWA qui distingue différents types de finition : la classe D1 concerne les lasures et les hydrofuges, la classe D2 concerne les peintures à couche mince tandis que la classe D3 concerne les revêtements plastiques épais, les revêtements semi-épais, et les revêtements minéraux minces. Après la finition, la dernière étape du ravalement consiste à appliquer une protection de façade. Il peut s’agir d’un traitement anti-graffiti ou d’une isolation par l’extérieur qui préserve cette dernière des agressions. Enfin, il peut également s’avérer important de procéder à l’installation d’une isolation thermoacoustique efficace et à la remise en état des menuiseries : portes, fenêtres, etc.