[MIE] Prôner la diversité tout en décorant

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Intérieur & décoration

Mondialisation ne signifie pas changer ses us et coutumes

La mondialisation a tellement changé beaucoup de choses. Tout le monde tente de suivre l’évolution. Mettre des jeans, blanchir ou bronzer la peau, faire de la chirurgie esthétique pour changer une partie du visage comme les yeux ou le nez, se vanter de parler une autre langue de celle de soi… On est tellement fier de « suivre la mode » que la plupart du temps, on oublie d’où l’on vient. De ce fait, les mœurs et coutumes de chaque pays commencent à s’éteindre. Pour ne donner l’exemple que des Peaux Rouges, rares sont ceux qui suivent encore leur coutume et leur façon de procéder, alors qu’il y en a encore beaucoup qui le sont en Amérique. Il suffit juste pour quelques-uns de dire que c’est l’évolution qui veut cela.

Rester soi-même et connaitre ce qui nous entoure

Or, les us et coutumes d’un pays sont sacrés. Tout le monde devrait tout de même connaitre ses origines. Parce que sans origine, on n’est personne. On devient une plante sans racine. Et tout le monde sait que sans racine, une plante meurt et n’a plus d’espérance de survie. D’ailleurs, même si ce n’est pas une coutume de notre pays d’origine, il est toujours bien de savoir celui des autres afin de lier plus de lien et respecter l’autre. Par exemple, dans plusieurs pays comme l’Afrique noire ou l’Inde, on mange avec la main. Et les femmes ne mangeront que lorsque les hommes et les enfants auront fini de manger. La femme se doit de servir son mari en signe de respect et de reconnaissance. Alors, quand on est avec une famille qui pratique cette coutume, on se doit de respecter ce procédé, sans rechigner. Et il y a des pays où, avant de boire des boissons alcoolisées, ils jettent quelques gouttes dans un coin de la maison en guise de respect pour les morts. Et ce, de sorte que l’esprit de ceux-ci les protège et trinque avec eux. Tant de choses à apprendre de tant de pays. C’est ce qu’on apprécie quand on voyage à l’étranger : voir leur façon de vivre, leur coutume, vivre leur vie. À ce moment-là, on peut vraiment dire qu’on explore le pays, et c’est la joie.

Décorer la différence ethnique à partir des autocollants de décoration d’intérieur

Une décoration peut aussi réveiller le souvenir de ses voyages passés ou susciter la curiosité et l’envie d’explorer de nouveaux pays. En même temps, une décoration qui prône la différence ethnique peut déjà nous emmener dans un autre monde. Plusieurs autocollants de ce genre y sont vendus à des prix incroyablement bas. Nous vous proposons le sticker Indien 2 illustrant cet homme avec des plumes sur la tête et ces longues tresses, ce trait qui caractérise tant les Indiens. Il y a aussi le sticker asiatique, avec le chapeau asiatique, cet accoutrement typique de l’Asie et ce bol qu’il tient de sa main gauche. Un peu dans le même de chapeau que celui cité dernièrement, le Vietnamien lui, porte sur ses épaules un bambou dont les deux bouts supportent un seau chacun. Il y a encore d’autres ethnies représentées sur ce site, que vous pourriez visiter à n’importe quel moment. Et ils y proposent toujours des nouveautés qui pourraient probablement vous intéresser. Alors, rendez-vous rapidement sur le site et commandez les stickers de qualité de votre choix.