[MIE] Principe de l’amélioration acoustique

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Comment augmenter l’isolation phonique d’une pièce ? Les secrets d’une amélioration acoustique dans cet article.

Isolation acoustique et isolement d’une pièce

Il est impossible de parler d’amélioration acoustique sans dans un premier temps aborder le sujet de l’isolation phonique. Ce terme traduit une qualité liée à la capacité d’une pièce à ne pas transmettre les bruits provenant de l’extérieur ou d’un autre local. Il s’agit, quand ce thème est évoqué, de raisonner en terme d’isolation entre les bâtiments, pièces ou locaux. Plus précisément, il faudrait se demander dans quelle mesure l’isolation vers l’extérieur, vers une pièce ou depuis un local est appréciable ou est mauvaise. L’isolement dans ce cas reflète la valeur donnée à l’isolation, et il est traduit en D ou Dn ou Dna ou encore Dnw. Cet isolement dépend entièrement de l’affaiblissement de la paroi.

Analyser pour optimiser l’amélioration acoustique

Des questions sont à poser pour optimiser une amélioration acoustique. La première interroge sur l’origine du bruit. Les sons peuvent provenir aussi bien de l’extérieur que d’un autre lieu. Le seconde concerne les chemins de la transmission : d’autres propagations du bruit peuvent se faire, et pas exclusivement à travers le mur de séparation de deux pièces. Cette considération est très courante mais pourtant elle est très limitative et n’est souvent pas fidèle aux réalités du terrain. Il pourrait par exemple s’agir du plancher entre deux pièces situées l’une en dessus de l’autre. Autre interrogation : qui est le maillon faible de la transmission du bruit ? A titre d’exemple, le mur entre les pièces peut présenter des défauts et ne pas être tout à fait compact, les failles laissant alors le bruit s’infiltrer.

Solutions

Augmenter l’affaiblissement de la paroi : c’est le secret de l’amélioration acoustique. C’est une représentation de la capacité propre à la paroi à diminuer les bruits. Cette quantité est exprimée avec des valeurs numériques variant selon la fréquence (en dBA ou dBw, ou bien en norme de mesure R Ra, RdBA, Rw avec la loi sur les logements neufs). Pour affaiblir la paroi, il n’est pas nécessaire de l’enrober d’isolants ou de matériaux de toutes sortes puisque c’est la densité même du matériau (mur) qui est facteur de cet affaiblissement. Si la masse est dense et épaisse, alors l’affaiblissement acoustique sera grand. C’est uniquement après examen de la paroi que la solution pour améliorer l’isolation acoustique est révélée. Elle dépendra du type de mur et de l’existence ou non d’éléments constitutifs à sa surface.