Peinture sur sol ciment: les bons choix

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Vous êtes peut être las de voir votre sol en ciment à l’état brut avec, au fur et à mesure, les poussières qui s’accumulent, les fissures qui apparaissent et puis, …. le coté inesthétique. Une solution, et sans doute la meilleure : le recours à la peinture. Pour obtenir de bons résultats et peindre facilement les sols en ciment, il faut cependant remplir certaines conditions et utiliser une peinture de sol solide, facile à appliquer et très résistante!

Choisir les bons produits et le bon matériel

Le choix de la peinture est primordial. La peinture polyuréthane est indiquée pour ce genre de revêtement. Elle résiste mieux à l’usage de destination de ces sols : usage continuel, support de poids conséquent, … Un primaire d’adhérence est également nécessaire (à appliquer avant les couches de peintures définitives), notamment pour les sols trop poreux. Pour la préparation du sol, des produits et outils seront nécessaires : une spatule, une pierre à poncer, une brosse métallique, un aspirateur ou un balai, de l’acide chlorhydrique, un produit détergeant et un enduit de rebouchage. Pour la peinture proprement dite, prévoyez un bac à peinture, un rouleau spécial sol et un pinceau à rechampir. Pensez à protéger les surfaces à ne pas peindre à l’aide d’un ruban de masquage. Et puis, protégez-vous. Mettez des gants, une combinaison…

Bien préparer la surface à peindre avant de procéder efficacement à la peinture

De la qualité du sol à peindre dépend grandement la durabilité du revêtement. Un sol en ciment prêt à être peint est un sol lisse, sans fissure, propre, non humide et suffisamment poreux. Il faut donc, en premier lieu boucher les fissures à l’aide d’enduit ou de ciment, enlever les éventuelles tâches et aspérités en utilisant une spatule. Ensuite, passez au lissage. Pour ce faire, munissez-vous d’une pierre à poncer pour gratter le sol. Il peut s’avérer nécessaire de procéder à un ragréage si le sol présente d’importants défauts de planéités. Il s’agit de niveler la surface entière. Lorsque le sol est parfaitement lisse, attaquer le nettoyage en appliquant du détergent. Dépoussiérez à fond la surface et attendez que tout soit sec. Vous pouvez vérifier la porosité du sol en versant dessus un peu d’eau. Le sol à porosité correcte voit l’eau y pénétrer doucement, sans gouttes qui se forment à la surface. Un sol trop poreux peut être traité avec de l’acide chlorhydrique additionné d’eau, à raison d’une mesure d’acide pour cinq mesures d’eau. Une fois prêt, le sol peut recevoir les coups de peintures. Appliquez d’abord le primaire d’adhérence après avoir recouvert de ruban de masquage les plinthes afin de protéger les murs. Quand cette première sous-couche est sèche, votre rouleau spécial sol vous aidera à appliquer les couches de peinture pour les grandes surfaces et le pinceau à rechampir pour les recoins. Une deuxième couche (parfois une troisième) est nécessaire après avoir poli légèrement la première couche séchée.