[MIE] MIXXOL® – 1000 kg/m3 Mortier léger fibré, thermo-acoustique, à base d’agrégats naturels recyclés.

30 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

Un fabricant italien de billes de polystyrène pour mortiers légers se lance dans les éco-matériaux bio-sourcés : Des noyaux d’olives  incorporés dans un mortier d’origine végétale, léger et performant.

Les noyaux concassés sont récoltés à proximité de l’usine de mortiers.

L’industrie oléicole locale,  trouve là un nouveau débouché.

Un éco-matériau issu des déchets de la culture d’olives italiennes.

Les noyaux, lavés en circuit d’eau fermés, sont séchés naturellement puis conditionnées en big-bag par la coopérative oléicole vers l’usine de mortiers.  Les noyaux d’olives sous forme d’agrégats sont incorporés avec un liant hydraulique inerte, des fibres minérales et des adjuvants.
Le mélange obtenu présente une densité d’une tonne/m3 soit 2,5 fois moins qu’un mortier traditionnel. La mise en œuvre est conforme à celle d’un revêtement de sol classique et on peut descendre à seulement 3 cm d’épaisseur en chape flottante. En termes d’isolation thermique et phonique, le produit présente un coefficient de conductivité thermique de 0,32 W/mK et sur une épaisseur de 5 cm, l’affaissement acoustique est estimé à 19 dB.

Un produit pour la rénovation  : Mixxol

Le mortier léger à base de noyaux d’olive concassés s’emploie le plus souvent en rénovation même s’il est parfaitement adapté à une construction neuve. La demande en France pour les mortiers légers ne cesse de croitre. L’incorporation de fibres permet d’éviter l’usage d’une trame d’armature.

Une façon intelligente de valoriser des déchets et d’obtenir un éco-matériau aux performances avantageuses.

Composition du Mixxol : agrégats de noyaux d’olives concassés (49 %) et de liants hydrauliques, de fibres, d’adjuvants divers (51 %), permettant l’allègement des structures.

Domaine d’application du Mixxol : Réalisation de tous supports de revêtements de sols, chapes, sous-chapes, etc. Pose du revêtement après 48 heures à 28 jours et sept jours minimum pour les cloisons. Utilisation en milieu résidentiel, pour le neuf ou la rénovation. Colombage possible.