[MIE] Isolation chanvre : presentation l’atelier de défibrage mobile de chanvre

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Un modèle consistant à créer des filières locales de production et de valorisation du chanvre bio.

Le but est de constituer, sur un périmètre rapproché, un micro-bassin de production de chanvre réunissant des agriculteurs prêts à produire du chanvre bio sur une superficie globale minimum de 50 ha.

L’Atelier de Défibrage Mobile se rend sur place et réalise la première transformation des pailles. Start hemp prend alors en charge la commercialisation du chènevis vers les marchés européens de l’alimentation bio et s’occupe de mettre en place l’affinage des fibres afin de les valoriser sur des marchés techniques et innovants (renforcement composites, textile …).

La chènevotte obtenue, qui représente 50 à 60 % du poids de la plante récoltée et 80 % de son volume, est quant à elle destinée à être mise en oeuvre par la filière locale réunissant agriculteurs et professionnels du bâtiment sur le marché local de la construction et de la rénovation.

Pour le chènevis, la récolte doit être faite à maturité. Les graines doivent ensuite être immédiatement séchées en cellule ventilée. Après le fauchage, la paille de chanvre doit être laissée au champ pour se mouiller afin que le rouissage en améliore la qualité. Ont ensuite lieu la fenaison, l’andainage et le conditionnement en balles rondes. Rouissage et balles rondes sont nécessaires pour le passage sur l’Atelier de Défibrage Mobile.

Les balles de chanvre doivent enfin être stockées sous abri avant leur transformation, le besoin de stockage est de 50 m3 pour un hectare de production.