[MIE] Couches étanches à l’air

30 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Convection de la vapeur d’eau

Contrairement à la diffusion, les molécules de vapeur d’eau sont transportées par l’air grâce à un transfert de convection. La convection de la vapeur d’eau est due à des différences de pression, notamment lors d’un contact avec des éléments structurels, au niveau de pénétrations mal raccordées, etc. La convection de la vapeur d’eau doit être considérablement et structurellement évitée car l’humidité engendrée par la convection peut dépasser de plusieurs fois le potentiel d’évaporation. Cela peut considérablement endommager l’intérieur de la structure. Cela peut aussi entraîner une perte de chaleur causée par la pénétration d’air chaud provenant de l’intérieur et passant à travers toute la construction, ou par la réduction des effets isolants due à une couche d’isolation thermique humide, L’écoulement d’air peut être évité en installant une couche étanche à l’air du côté intérieur (couche étanche à l’air et du côté extérieur du revêtement du bâtiment (couche coupe-vent).

Couche étanche à l’air

Une couche étanche à l’air est installée du côté intérieur chaud de l’isolation thermique. Elle protège notamment de la pénétration de l’air intérieur chaud et humide dans la structure, qui est un endroit plus frais et où une condensation peut se produire. Pour la couche étanche à l’air, des panneaux à base de bois, comme les panneaux OSB Airstop ou les panneaux Kronolux OSB4 Luxsanded, peuvent être utilisés. Parallèlement, tous les raccords, ceux des panneaux muraux et des zones de pénétration, doivent être étanchéifiés à l’aide de rubans adhésifs et de produits d’étanchéité adaptés pour rendre cette couche étanche à l’air dans toute l’enveloppe de bâtiment.

Couche coupe-vent

La couche coupe-vent est installée du côté extérieur de l’isolation thermique et doit protéger efficacement du vent. Elle est très importante pour les constructions à double enveloppe avec des lames d’air ventilées, où l’isolation thermique (en fibres de bois légère ou en laine de verre minérale) est facilement perméable à l’air. La couche coupe-vent extérieure empêche les fuites d’air froid ou la pluie soufflée par le vent de pénétrer dans l’isolation, ce qui conduirait à nouveau à une perte de chaleur et un risque accru de condensation. Les matériaux adaptés à la couche coupe-vent peuvent être des panneaux à base de bois; il est toujours nécessaire d’examiner leurs propriétés de perméabilité à la vapeur. Les raccords des panneaux sont également importants. Un joint languette/rainure peut être suffisant pour les bords droits, il est nécessaire d’étanchéifier les raccords pour protéger du vent.

source kronospan