[MIE] Acoustique bâtiment et construction: la propagation des sons

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

La pollution sonore est un fléau moderne à éradiquer absolument. Pour y arriver, il convient de comprendre le processus de la propagation du bruit.

La mesure du son

Avant toute chose, il est peut-être mieux de commencer par parler des grandeurs caractéristiques du son. Le bruit sonore est mesuré selon sa hauteur exprimée en Hertz. Lorsque cette valeur est élevée, on dit que le son est aigu. Dans le cas contraire, on parle de son grave. Le bruit est audible par l’oreille humaine lorsque sa fréquence oscille entre 20 Hertz et 1600 hertz. Cette gamme est susceptible de varier en fonction de l’état de santé et l’âge de la personne. La perception du son peut aussi être perturbée par l’environnement.
Son intensité caractérise également le son. Cette grandeur est exprimée en décibels. Les scientifiques établissent par exemple que l’intensité du bruit produit dans une chaudronnerie va de 90 dB à 110 dB. Ces valeurs varient de 70 dB à 80 dB dans la rue.

Principe de la propagation du son

Les ondes sonores se propagent dans le milieu où elles sont diffusées en décomprimant et en comprimant les éléments se trouvant sur leur passage. La vitesse de propagation du son varie selon le milieu et la température de ce dernier. Ainsi dans l’air sec, cette célérité s’élève à 33,6 mètres par seconde si la température est de 0 °C.
La vitesse du son oscille entre 1000 mètres par seconde et 4000 mètres par seconde lorsque les ondes passent à travers une matière en bois. Elle monte à 5000 mètres par seconde quand le bruit transperce un milieu en acier. Il est à noter que lorsque les sons émis par une source se heurtent à un obstacle, les ondes sont soit réfléchies, soit absorbées par la paroi. Une partie de ces ondes parviennent à traverser l’objet qui se trouve sur son passage. C’est à partir de là que l’on peut envisager l’isolation acoustique.

Propagation aérienne et solidienne

Le milieu de la construction distingue deux sortes de bruits : les bruits aériens et les bruits solidiens. On parle de bruit aérien lorsque le son est produit par une source qui n’est pas en contact avec la structure du bâtiment : bruit de circulation de voitures, musique etc. Le bruit est dit solidien quand il est en contact direct avec la structure : bruits de pas, déplacements d’objets lourds ou bruits de tuyauterie etc.