[MIE] Les thermostats intelligents : le réseau ZigBee IP

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

La ZigBee Alliance peaufine ses protocoles de communication en vue d’améliorer la gestion énergétique et la domotique. Une nouvelle spécification de communication est ainsi rendue publique : ZigBee IP.

ZigBee IP ou l’optimisation des communications sans fil entre plusieurs dispositifs
L’Internet des objets apparaît comme l’une des réponses face à la question cruciale d’économie d’énergie. Cette technique est également l’un des procédés qui permettent de démocratiser la domotique afin d’innover les foyers grâce à l’installation d’équipements intelligents, ayant la capacité de communiquer entre eux via le réseau.

Dans le domaine des équipements intelligents et de la domotique, le protocole de communication ZigBee se pose comme l’une des solutions les plus avancées du moment. Basé sur la norme IEEE 802.15.4 pour les réseaux à dimension personnelle WPAN ou Wireless Personal Area Networks, ce protocole de haut niveau permet en effet la communication de petites radios à la consommation réduite.

Pour optimiser davantage la performance d’un réseau, une troisième spécification du protocole ZigBee est mise en disponibilité publique. Ainsi, le panel d’entreprises regroupé sous l’écosystème ZigBee Alliance a pu présenter ZigBee IP comme la solution sans fil dédiée aux applications commerciales, à la grande consommation et à la gestion de l’énergie.

ZigBee IP : une norme ouverte sécurisée

Avec ZigBee IP, établir des connexions Internet transparentes avec des dispositifs à faible coût et à faible puissance est facilement faisable. Cette troisième spécification du protocole ZigBee consiste en effet en une norme ouverte pour une solution de réseau maillé sans fil basé sur IPv6

Grâce à ZigBee IP, la norme IEEE 802.15.4 est enrichie, notamment avec l’ajout d’un cadre d’application ainsi que de couches de réseau et de sécurité. Ainsi, nul besoin de faire appel à des passerelles intermédiaires, car ZigBee IP dispose d’une architecture extensible avec un système de réseautage IPv6.

Pourvue de nombreux avantages, la spécification ZigBee IP présente notamment un atout économique intéressant, car elle n’est pas très gourmande en terme de coûts et d’énergie. Par ailleurs sa compatibilité avec les protocoles standard d’Internet comme le 6LoWPAN, IPv6, TCP, TLS, RPL, PANA et UDP simplifie grandement son utilisation.

Les thermostats intelligents via un réseau ZigBee IP

Un système de réseau ZigBee IP est facilement réalisable : il est constitué d’un coordonnateur ZigBee IP, qui à la charge de veiller à la formation et à la sécurité des réseaux. Des routeurs ZigBee IP sont ensuite mis en place pour étendre le réseau, et plusieurs hôtes ZigBee IP sont indispensables pour les différentes fonctions de contrôle et pour assurer les mesures.

Exporter ce schéma d’un réseau ZigBee IP sur un dispositif de thermostat intelligent est possible. Le thermostat fait ainsi office de coordonnateur et des modules tels que les prises intelligentes sont considérées comme les routeurs. Les hôtes peuvent ainsi être des capteurs de températures qui assureront des fonctions de contrôle.