Les techniques diverses pour isoler les murs

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

D’après l’ADEME, environ 20 à 25 % de la chaleur au sein d’une habitation s’échappe par les murs si la maison n’est pas isolée. L’isolation des murs s’avère donc indispensable, pour réaliser des économies sur les factures d’énergie.

Bien choisir les matériaux pour l’isolation thermique

Pour une construction neuve, l’idéal est de doter la maison de matériaux isolants dès la conception. À ce niveau, un large choix se présente pour la structure : les briques monomurs en terre cuite, le béton cellulaire, ou encore le béton auto-coffrant. Une ossature en bois pourra également garantir une isolation thermique efficace, et naturelle de surcroît. Ainsi, il ne sera pas nécessaire d’utiliser des isolants supplémentaires. Par contre, quelques travaux d’isolation s’imposent si la maison à bâtir sera faite en parpaings ou en briques normales. Dans le cas d’une rénovation, l’on pourra alors choisir entre installer des isolants des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Généralement, l’isolation par l’intérieur convient aux maisons qui ne sont dotées que d’un étage, et cette technique est moins coûteuse. Pour les maisons de deux étages ou plus, une isolation par l’extérieur sera requise pour plus d’efficacité.

Par l’intérieur : moins coûteux, mais gourmand en espace

L’isolation des murs par l’intérieur est une option intéressante si la maison en question dispose d’un revêtement extérieur encore bien conservé. Cela permettra alors aux propriétaires de ne pas modifier l’aspect extérieur de la maison. Il faut savoir toutefois que la surface des pièces concernées par l’isolation se verra alors diminuée, car l’isolant a une épaisseur non négligeable.

Deux choix se présentent alors : l’on pourra placer un panneau d’isolant entre le mur et une plaque de plâtre en parement, ou alors installer l’isolant derrière une contre-cloison ou une ossature. Bien évidemment, un film d’étanchéité à l’air devra être installé sur l’isolant pour que la vapeur d’eau contenue dans le logement ne se condense pas en provoquant des moisissures dans le complexe isolant.. En fonction des matériaux utilisés et de la spécificité du bâtiment, l’isolation des murs peut coûter jusqu’à 65 euros pour 1 m² à isoler.

Par l’extérieur : efficace, mais assez onéreux

L’isolation des murs par l’extérieur est la solution la plus efficace. Il ne faut donc pas hésiter à opter pour celle-ci, surtout si la façade de la maison a déjà un revêtement vieilli par le temps. D’une pierre deux coups, les travaux consisteront alors à isoler l’habitation tout en renouvelant la façade. Ainsi, les ponts thermiques seraient supprimés et la surface des différentes pièces conservée intacte.

Toutefois, une isolation des murs par l’extérieur exige l’autorisation des autorités locales, qui doivent être informées préalablement des changements prévus. Une fois que les travaux sont finis et que les isolants sont en place, l’on pourra se servir de parements, d’enduits isolants ou d’enduits hydrauliques pour camoufler les isolants avant de repeindre. Par rapport à l’isolation par l’intérieur, cette technique est plus coûteuse, car elle peut atteindre les 150 euros pour l’isolation d’un mètre carré. Il est préférable pour cette technique d’opter pour un bouquet travaux avec remplacement des menuiseries extérieures et l’adjonction d’une VMC double flux.