[DM] Les techniques de décapage de peinture

2 mars 2024, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Décaper la peinture : les techniques des spécialistes

Décaper une vieille peinture, ce n’est pas si difficile que cela. Tout le monde peut le faire à sa façon, mais les techniques qui suivent sont celles qu’utilisent les spécialistes. Découvrez-les rapidement et appliquez-les pour un résultat optimal.

Pourquoi décaper ?

Lorsqu’une vieille peinture commence à partir en lambeaux, la première chose à faire avant d’appliquer quoi que ce soit est le décapage. Décaper consiste à éliminer une couche de matière qui s’est déposée ou formée sur une surface. On décape souvent la peinture. Mais on peut aussi décaper le vernis, la colle, etc. Le but est de remettre à nu le support pour qu’il puisse recevoir une nouvelle finition : lasure, vernis, peinture, etc.

Différentes techniques de décapage

Parmi les nombreuses techniques de décapage qui existent (mécanique, chimique, cryogénique, thermique, au laser, etc.), deux techniques sont particulièrement utilisées pour enlever les couches de peinture. Il s’agit du décapage chimique et du décapage thermique.

Le décapage chimique

Le décapage chimique fait appel, comme son nom l’indique, à des produits chimiques sous forme de gels ou de liquides épais. L’on distingue deux types de décapants chimiques : les décapants solvantés et les décapants sodiques. Le décapant aux solvantsCe type de décapant ramollit le film de peinture ou de vernis. Il faut appliquer le produit à l’aide d’un pinceau et le laisser agir pendant une dizaine de minutes. La peinture va se boursoufler. Il suffit de la gratter à l’aide d’une spatule métallique ou d’une brosse. Il peut être nécessaire de renouveler l’opération pour obtenir un résultat parfait. S’il reste des résidus de peinture, utilisez une brosse métallique douce, en fils de laiton. Rincez la surface décapée avec de l’eau claire et laissez sécher. Le décapant sodiqueLe décapant à base de soude ou de potassium, quant à lui, élimine la peinture en la décomposant. Il agit plus lentement que le premier, mais de façon plus profonde. Ainsi, il convient parfaitement pour les multiples couches de peinture. L’inconvénient avec le décapant sodique est qu’il fait noircir certaines essences à tanin comme le chêne. Toutefois, vous pouvez rectifier cette action en appliquant un éclaircisseur à base d’acide oxalique. Voici comment procéder pour appliquer le décapant sodique.

  • Etalez le produit à l’aide d’un pinceau. Plus épaisses sont les couches de peinture à décaper, plus généreuse sera la quantité de décapant sodique à appliquer.
  • Laissez agir pendant plusieurs heures. Recouvrez la surface à décaper avec un film plastique pour garantir l’efficacité du produit.
  • Lorsque la peinture s’est désagrégée, lavez à grande eau pour l’éliminer complètement. Si besoin, procédez à un grattage à l’aide d’un couteau de peintre ou d’une brosse métallique douce.

Le décapage thermique

Contrairement au décapage chimique, qui est classé parmi les techniques de décapage à froid, le décapage thermique est dit « à chaud ». En effet, il fait appel à la chaleur sous forme de flamme ou de souffle d’air chaud. Cette technique est idéale pour les surfaces planes. Elle ramollit ou brûle la peinture. Il ne reste plus après qu’à la gratter avec une brosse ou une spatule. Avant de commencer l’opération, il est important de se munir de gants et d’un masque de protection. Le pistolet décapeur ressemble au sèche-cheveux sauf qu’il émet un souffle d’air plus chaud. Positionnez le pistolet ou le chalumeau à une dizaine de centimètres de la surface à décaper. Réalisez des mouvements rectilignes. Ne vous attardez pas trop longtemps sur le même endroit au risque de brûler le bois ou de déformer le métal. Dès que la peinture brunit et se boursoufle, prenez le couteau de peintre et grattez-la. Agissez tant que c’est chaud, car vous aurez du mal à faire partir les boursouflures une fois qu’elles refroidissent. Une fois toutes les couches de peinture éliminées, nettoyez la surface avec un lessive spécial bâtiment de type Saint-Marc. En cas de brûlure du support, poncez-le et appliquez une couche d’enduit.