[MIE] Les mortiers

5 octobre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

La préparation des mortiers

Le mortier est un procédé qu’on connaît depuis les temps les plus anciens. A la différence du béton qui contient en plus des graviers, le mortier se compose de liant (chaux et/ou ciment) mélangé à du sable fin et d’eau. Le mortier sert de matériau de base dans de nombreux travaux de construction ou de rénovation : scellement, enduit, montage… Les matériaux que l’on peut mettre en œuvre sont très différents selon les ressources locales et la fonction de l’ouvrage.

Les différents types de mortiers

Il existe plusieurs types de mortiers :

  • Le mortier de ciment, très résistant, fabriqué avec du ciment artificiel.
  • Le mortier de chaux, plus souple et facile à travailler, fabriqué avec de la chaux hydraulique.
  • Le mortier dit bâtard, un bon compromis entre les deux premiers, fabriqué avec un mélange de ciment et de chaux.
  • Le mortier réfractaire, spécialement étudié pour les cheminées et barbecues, fabriqué à base de fondu.

Le dosage des mortiers

Le dosage de la préparation de mortiers dépend de la quantité nécessaire et de l’utilisation. Pour être sûr d’obtenir des quantités égales, utilisez un seau qui sera dans les calculs équivalent à un volume.

  • Pour l’assemblage des briques : il faut compter 25kg de ciment, 25kg de chaux, 200kg de sable fin (0,2mm), 50kg de sable moyen (0,5mm) et 25l d’eau
  • Pour l’assemblage de parpaings : il faut compter 50kg de ciment, 250kg de sable moyen, 25l d’eau.
  • Pour le scellement de pierres : il faut compter 50kg de ciment, 65kg de sable fin et 25l d’eau
  • Pour une chape : il faut compter 50kg de ciment, 200kg de sable moyen et 25l d’eau
  • Pour un enduit : il faut compter 50kg de ciment, 150kg de sable fin et 25l d’eau.

La préparation :

Selon la quantité désirée, le mortier peut se préparer sur le sol, dans une auge ou dans une bétonnière.