[MIE] Effectuer une rénovation énergétique de l’habitat

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Le contexte

Actuellement, environ 4 millions de ménages sont dans la précarité énergétique : seulement 13% des foyers ont la possibilité de consacrer plus de 10% de leur revenu pour acheter de l’énergie pour leur habitation. Les français dépensent 5% de leur budget pour la facture en énergie de leur habitation. Beaucoup de français vivent dans des vieux et vétustes logements dont il sera difficile d’obtenir les plans du permis de construire nécessaire lors de l’audit énergétique. Depuis quelques années, les prix de l’énergie sont en constante hausse. Selon les statistiques, deux français sur trois peuvent bénéficier des aides pour la rénovation thermique des logements.

Les dispositifs

Pour pallier à la précarité énergétique, pour mieux soutenir les ménages à recourir à la rénovation énergétique de l’habitat (en passant par un bureau d’étude thermique spécialisé RT2012  par exemple) et pour encourager les foyers à améliorer la performance et la consommation en énergie des français, l’Etat a mis sur pied des dispositifs complets. Ces derniers permettent de couvrir jusqu’à 80% la facture des travaux relatifs à la rénovation énergétique des logements. Pour se rapprocher, assister et aider les ménages, le régime d’aide comme Anah (Agence nationale de l’habitat) a été optimisé. Le programme est conjointement dirigé par des organismes chargés de guider les propriétaires d’habitat public ou privé désirant réaliser des travaux. Par la même occasion, le programme «  Habiter Mieux  » a été étendu au niveau national, ressources et aides. Mieux encore, le programme couvre dorénavant les bailleurs et copropriétés en difficultés.

 

Il ne faut pas non plus oublier que la rénovation énergétique de l’habitat est une manière de contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique sans oublier les économies qu’il accorde.