[MIE] La ventilation d’une maison

6 octobre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

A quoi sert la ventilation dans un logement ?

La ventilation d’un logement à plusieurs justifications :

  • Renouveler l’air ambiant, l’assainir, le dépoussiérer;
  • Assurer la climatisation (chauffage ou refroidissement) du local;
  • Réguler le taux d’hygrométrie (humidité);
  • Gérer la pression atmosphérique d’un lieu clos (en surpression ou en dépression);
  • Limiter la concentration des divers polluants.

Plusieurs types de ventilations existent mais seulement deux présentent un intérêt pour les maisons BBC :

  • La ventilation mécanique contrôlée simple flux ;
  • La ventilation mécanique contrôlée double flux ;

Comment choisir sa VMC ?

Les solutions VMC simple flux et VMC double flux sont les plus répandues mais elles ne présentent pas les même avantages et inconvénients.

Avantages et inconvénients VMC simple flux :

  • Faible coût ;
  • Permet le renouvellement de l’air de la maison et limite la formation de moisissures dans les pièces d’eau notamment ;
  • L’air qui rentre dans le bâtiment est froid en hiver et il n’est que peu filtré.

Avantages et inconvénients VMC double flux :

  • Filtration de l’air entrant limitant les pollutions et améliorant la qualité de l’air ;
  • Solution plus chère et nécessitant de nettoyer les filtres tous les 3 à 6 mois et de les changer tous les un à deux ans ;
  • Deux moteurs qui consomment de l’électricité.

La solution la plus efficace dans une maison basse consommation est la VMC double flux avec un échangeur thermique ayant un rendement supérieur à 90%. Même si cela représente un investissement important comparé à une VMC simple flux hygro, le confort n’a pas d’équivalence et la maîtrise du flux d’air est bien supérieure. Pour un maximum d’efficacité, l’échangeur doit être situé à l’intérieur de l’enveloppe isolante et les gaines d’arrivées d’air doivent être isolées si elles ne sont pas à l’intérieur de l’enveloppe isolante.

Le puit canadien ou provençal

Si vous souhaitez construire une maison dans une zone avec de forte amplitude thermique de type climat continental (Est de la France par exemple), installer un puit canadien. Dans les zones au climat plus doux de type climat océanique (Ouest de la France), l’intérêt sera moindre mais il sera tout de même bénéfique.

Le puit canadien consiste à faire circuler l’air dans des conduites à 60cm de profondeur sous-terre sur 25 mètres, il faut donc un minimum de jardin. L’air se mettra ainsi à une température proche de celle du sol (environ 10°C). Cela a un double avantage, cela permet de « préchauffer » l’air l’hiver (améliore du rendement de l’échangeur) et à l’inverse l’été, cela va rafraîchir l’air avant qu’il arrive dans votre maison.

Faire construire sa maison nécessite un minimum de connaissances. N’hésitez pas à consulter des guides spécialisés qui vous permettront d’approfondir le sujet et vous aideront à réussir votre maison.


Voir aussi :

  • VMC double flux