La thermographie de votre habitation : de l’état des lieux à la sensibilisation du propriétaire

15 mars 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

A l’heure où la lutte contre le réchauffement climatique devient l’un des enjeux majeurs de la société actuelle, évaluer la performance énergétique de son logement est devenu chose importante. Plusieurs outils sont aujourd’hui disponibles pour connaître la performance énergétique de son logement. L’un d’entre eux est la thermographie ou diagnostic thermographique.

Qu’est-ce que le diagnostic thermographique ?

Le diagnostic thermographique, que l’on appelle aussi thermographie, n’a pas pour vocation de remplacer le diagnostic de performance énergétique, mais il le complète. Contrairement au DPE, la thermographie ne revêt pas un caractère obligatoire. Cependant, elle est de plus en plus recommandée aujourd’hui pour localiser les endroits les plus déperditifs dans un bâtiment. Le diagnostic thermographique est une nouvelle technique permettant d’identifier les endroits où les pertes de chaleur sont les plus importantes dans un logement, et qui traduisent donc un gaspillage énergétique. Le diagnostic thermographique est réalisé par un spécialiste appelé thermographe. Celui-ci, à l’aide d’un équipement spécifique dont une caméra infrarouge ou un thermomètre infrarouge, va prendre en image chaque partie de la maison afin d’obtenir une image thermique appelée « thermogramme ». Sur chaque image, la quantité de chaleur émise est traduite par un code couleur allant des tons froids comme le noir ou le bleu aux tons plus chauds. Ceci facilite la lecture et l’interprétation de l’image.

La thermographie, un état des lieux avant tout

La thermographie peut répondre à différents objectifs dont la réalisation d’un état des lieux afin de détecter les éventuels défauts d’isolation qui pourraient être à l’origine d’une perte de chaleur dans un logement. C’est la thermographie état des lieux. Dans ce cas, le diagnostic thermographique consiste à « voir » ou à « observer » tout simplement ce qui se passe. Comme un propriétaire ne se rendra pas toujours compte de lui-même une mauvaise jointure sur une fenêtre ou un défaut d’isolation sur un mur, la thermographie met tout ceci en évidence. La thermographie état des lieux peut être réalisée avant la vente ou la mise en location d’un bâtiment, avant la réalisation de travaux de rénovation pour connaître les points à corriger ou encore à la réception d’un logement neuf ou rénové.

La thermographie sensibilisation

En tant qu’outil d’évaluation de la performance énergétique, la thermographie ne se contente pas de mettre en évidence la présence de défauts d’isolation. C’est aussi un outil efficace qui permet de sensibiliser les habitants sur la réalité du gaspillage énergétique et l’importance de prendre les mesures nécessaires. En se servant de la carte ou de l’image thermique réalisée, le thermographe encourage les propriétaires à entreprendre des travaux qui ont pour but de rectifier les défauts constatés. Ainsi, son rôle ne consiste pas seulement à faire un état des lieux, mais aussi à sensibiliser, à conseiller et à informer les maîtres d’ouvrage sur les travaux à faire ainsi que les aides financières existantes. De façon indirecte, la thermographie contribue ainsi à réduire les consommations énergétiques liées au chauffage ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.