[MIE] La rénovation thermique relancée par les pouvoirs publics

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Intérieur & décoration

La prime de 1 350 euros  est entrée en vigueur au 1er septembre 2013. Cette prime est versée sous conditions de ressources. Environ 12 millions d’Euros seront attribués par l’État aux logements privés entre 2014 et 2015 pour la rénovation thermique, un petit pas vers la transition énergétique.

Les autres aides sont toujours en vigueur :

Les certificats d’économie d’énergie (C2E) : Les économies d’énergie réalisées par les particuliers sont collectées par les distributeurs qui valorisent ces économies sous forme de bons d’achat ou de chèques de remboursement effectués par les distributeurs d’énergie qui sont ensuite rétrocédés aux particuliers.

Les aides de l’Agence nationale de l’Habitat, sous conditions de ressources, les ménages modestes peuvent bénéficier de subventions pour la rénovation thermique.

L’ éco-prêt à taux zéro jusqu’à 30 000 € sans conditions de ressources, permet de financer les travaux d’isolation des toitures, des murs, des fenêtres, ainsi que l’installation de chauffage et la production d’eau chaude.

Le crédit d’impôt développement durable concerne les dépenses engagées avec certains matériaux d’isolation, les installations de chauffage et de production d’énergie. Ces dépenses peuvent être déduites de l’impôt sur le revenu.
Un nouveau crédit d’impôt annoncé par le président de la république devrait voir le jour cet automne. Ce nouveau crédit d’impôt serait dirigé vers la rénovation thermique des bâtiments existants.
Les matériaux en vente sur ce site sont en grande majorité éligibles aux différentes aides présentées dans cet article.