[MIE] La réglementation thermique RT 2012 selon Actis

9 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

Actis fabrique la fibre de bois Sylvactis conforme à la RT 2012

La RT 2012 ou plus exactement la Réglementation Thermique a remplacé la RT 2005. La RT2012 est entrée en vigueur, d’abord en octobre 2011, pour les lieux publics : les bureaux, les écoles, les crèches et dans les logements en zone de rénovation urbaine.

RT 2012 – Objectif : 50kWhep/m²/an

Depuis janvier 2013 la Réglementation Thermique 2012 est entrée en vigueur pour tous les bâtiments dont l’objectif est de faire passer la consommation moyenne des logements neufs de 150 à 50 kilowattheure d’énergie primaire par m² et par an.

Cet objectif se mesure à l’aide de 3 indicateurs :

  • Le Bbio : Besoin Bioclimatique du bâti.
  • Le Cep : Consommation Conventionnelle d’Énergie Primaire
  • Le Tic : Température Intérieure Conventionnelle

Pour atteindre cet objectif, une nécessité : il faut optimiser tous les paramètres de la construction : la conception d’abord, l’exécution ensuite.

La conception du bâti selon la RT 2012

La RT 2012 encourage une conception qui tient compte de l’environnement climatique du bâtiment : on appelle cela la conception bioclimatique afin de minimiser les besoins en énergie du bâti et maximiser les apports solaires gratuits.

Mais faut également utiliser des équipements énergétiques performants à haut rendement, avoir recours aux énergies renouvelables, limiter fortement les ponts thermiques et assurer une parfaite étanchéité à l’air de l’enveloppe.

Les valeurs garde-fous de la RT 2005 sont supprimées.

L’isolation des parois reste un élément important. Mais pour continuer de répondre à la RT 2012 il n’est plus nécessaire de sur-isoler les parois. En effet la RT 2012 supprime les valeurs garde-fous de la RT 2005 pour l’isolation ce qui offre une plus grande souplesse au maître d’œuvre.

La bonne exécution des travaux en RT 2012

Le deuxième aspect concerne la qualité de la mise en œuvre qui se traduit par le niveau de perméabilité à l’air qui doit être au maximum de 0,6m3 par m² et par heure dans les maisons individuelles et 1 m3 par m2 et par heure dans les logements collectifs.

Pour mesurer ce niveau d’étanchéité à l’air on peut réaliser un test « blower-door » (ou porte soufflante), test qui est obligatoire dans les logements collectifs. Cela consiste à mettre le bâtiment sous pression à 50 Pascal à l’aide d’une soufflerie après avoir bouché toutes les ouvertures et les grilles de ventilation. On peut ainsi déceler les éventuels défauts d’étanchéité de l’enveloppe permettant ensuite de les corriger.

Attestation de la qualité du résultat en RT 2012

Dernier point important, la RT 2012 se donne les moyens de s’assurer que les objectifs de résultats soient atteint par l’obligation de remettre une attestation de conformité lors du dépôt de permis de construire et à la réception du bâtiment.

Alors concrètement comment s’assurer de réaliser une pose complétement étanche à l’air et qui réponde à la RT 2012 :

Pour cela il y a trois règles essentielles :

  1. Commencer par utiliser un isolant résistant aux infiltrations d’air. La forte densité de isolants en fibre de bois Actis leurs confère une résistance accrues aux infiltrations d’air
  2. Réaliser une pose continue en croisant les panneaux et suivant l’application, ajouter au besoin un pare vapeur et un écran de sous-toiture.
  3. Traiter un par un les points singuliers et les ponts thermiques. Si vous devez impérativement percer le pare- vapeur, réparez le en utilisant un patch de réparation ou un ruban adhésif adapté.

extrait édité par Actis pour la promotion des panneaux en fibres de bois Sylvactis.

Pour un achat en ligne au meilleur prix livré chez vous :