[MIE] La Mention RGE avec l’Ademe et le Bâtiment

2 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

Dispositif RGE: Les 3 chartes entre l’Adème et la filière bâtiment

Les dispositifs mis en œuvre pour la réussite du Plan de Rénovation Énergétique du Bâtiment ont été intensifiés. Cet enrichissement passe actuellement par l’adjonction de trois chartes importantes.

Extension et enrichissement pour le dispositif RGE

2011 marque une transition pour le dispositif RGE. C’est depuis cette année que les artisans et les entreprises opérant dans le domaine de la rénovation énergétique ont eu la possibilité d’afficher la mention « RGE ». Des extensions majeures sont actuellement apportées à ce programme appuyé par la ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement, Cécile Duflot. Un déplacement au siège de Batimat a ainsi été l’occasion pour la ministre de divulguer publiquement les nouvelles évolutions décidées pour renforcer le dispositif. Ainsi, une signature officielle de trois chartes RGE a été effectuée par la première responsable du Ministère avec l’Ademe ainsi que les principaux acteurs de la filière du bâtiment.

Mobiliser les professionnels pour atteindre les objectifs fixés par le Plan de Rénovation Énergétique du Bâtiment

Le Plan de Rénovation Énergétique annoncé par le Président de la République pourra s’appuyer en grande partie sur le dispositif RGE et ses trois nouvelles chartes. Désormais, la mention RGE concernera de nouveaux professionnels de la filière. À l’avenir, elle sera officiellement connue selon l’extension « Reconnu Garant de l’Environnement ».
Cette mention est attribuée aux professionnels et aux artisans disposant d’une qualification reconnue en matière de rénovation énergétique. Les particuliers n’auront donc qu’à identifier les entrepreneurs disposant des compétences appropriées grâce à ce label. Les trois chartes sont une manière de motiver les professionnels à se mobiliser pour se conformer aux objectifs de la rénovation énergétique initiée par les autorités.

Trois points essentiels pour orienter la stratégie

L’élargissement de la démarche « RGE Travaux » est la première charte entérinée par ce nouvel élan du dispositif RGE. Ainsi, cette action est prolongée de deux ans, et elle est également étendue aux certifications concernant l’« offre globale » de rénovation.
La deuxième charte pose les bases de la mention « RGE Études ». Elle vise à l’identification des professionnels de la maîtrise d’œuvre — architectes, bureaux d’études, économistes de la construction — disposant de la compétence en matière d’amélioration de la performance énergétique.

La troisième charte propose l’insertion des industriels dans la démarche. Producteurs et/ou fabricants de matériaux de construction ou de rénovation sont ainsi appelés à promouvoir le côté « économies d’énergies » dans leurs démarches de formations et à soutenir la mention RGE.