[MIE] La fibre de bois Actis vers un modèle d’économie circulaire

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

L’économie circulaire est une véritable chance pour relancer l’activité industrielle et économique et la société Actis l’a bien compris car la hausse des prix des matières premières et de l’énergie  incite les entreprises à assurer leur approvisionnement au meilleur coût possible.

Ci-contre la cheminée de la nouvelle chaudière à biomasse de l’usine Actis.
L’usine Actis de Limoux dans l’ Aude, s’équipe d’une chaudière biomasse pour optimiser le traitement des déchets de l’usine de fabrication d’isolants en fibre de bois. La chaudière biomasse Actis est une des plus performante en France : La température de chauffe peut  monter à 1000°C.

Elle permet de broyer tous les déchets verts qui proviennent de la matière première de l’usine, à savoir les copeaux de bois qui sont utilisés pour fabriquer des isolants en fibre de bois. La poussière produite au cours du processus de fabrication des isolants en  fibre de bois est directement envoyée dans la chaudière pour l’alimenter. La vapeur dégagée par la chaudière fait tourner les turbines de l’usine et  alimente les séchoirs à fibres de bois.

Depuis 2009, Actis s’est lancé dans la fabrication et la commercialisation des isolants naturels à base de fibres de bois et laine de bois en complément de sa production historique d’isolants multi-reflecteurs de complément. Actis développe l’idée que pour une bonne isolation, dans les années à venir, l’épaisseur ne sera plus le seul critère et que l’industrie s’orientera vers des isolants de nouvelle génération comme le fameux HYBRIS.

La chaudière biomasse entre dans le cadre d’une économie raisonnée. La production d’énergie alimente les besoins de l’usine et se fait quasiment en circuit fermé. Actis prouve qu’il est possible de faire rimer économie et écologie.

Accès au catalogue d’isolants de complèments Actis

Accès au catalogue de fibre de bois Sylvactis.