[MIE] La caméra thermique, l’outil de diagnostic avant les travaux d’isolation.

30 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

La caméra thermique permet  de prendre conscience des pertes réelles d’énergie d’une  habitation. Les budgets de rénovation peuvent être limités et il préférable de faire des choix judicieux permettant parfois d’étaler ces dépenses sur plusieurs saisons ou années si la trésorerie ne suit pas.
La caméra thermique ne s’utilise que rarement dans une vie, c’est pourquoi la location pour une seule journée  sera  un choix très économique pour les particuliers.  Le choix du jour de la location est important selon la saison et la température (la période de début d’hiver est recommandée pour obtenir des résultats fiables). Quand la température extérieure est plutôt fraiche et que l’intérieur de la maison est maintenu à température normale, la caméra repère d’autant plus facilement les ponts thermiques et les endroits qui devront être traités.
Il existe aussi la possibilité d’emprunter une caméra thermique dans certaines communes de France qui la mettent gratuitement à la disposition des particuliers. Une belle initiative de la part des mairies pour soutenir la rénovation énergétique des logements et mettre cet instrument de mesure efficace au service de leurs concitoyens.  Gageons que cette idée soit reprise le plus souvent possible par les maires.
L’isolation thermique au cœur des préoccupations avant l’hiver.
Dans une maison qu’on peut croire plutôt bien isolée, on est parfois surpris de voir sur l’écran  thermique d’une caméra infrarouge, les déperditions de chaleur qui sont visibles le plus souvent autour des fenêtres et des portes et sous les portes. L’image colorée que renvoie la caméra montre des taches de bleue clair à bleu foncé, signifiant une plus ou moins forte déperdition d’énergie. Les zones chaudes sont représentées en orange et jaune.Cette technique dite de « thermographie infrarouge » permet aussi de visualiser les transferts directs de chaleur à travers les murs et les plafonds et sont plus marqués aux angles entre murs et plafonds. Les chambres d’étages sous les toits détiennent des records de déperditions par le haut.La caméra thermique permet de prendre des mesures aussi de  l’extérieur : les fuites d’air sont là aussi visibles mais de couleur jaune puisque la caméra indique la sortie de la chaleur. Même au travers des façades extérieures ont peut trouver des zones de transfert importantes en particulier dans les maisons aux murs anciens construites entre les années 1930 à 1980, qu’ils soient en briques ou en parpaings.
Résultats :  La caméra thermique permet une véritable prise de conscience de la part des occupants. Elle est le plus souvent un déclencheur décisionnaire sans tarder pour isoler sa maison et de faire de rapides économies d’énergie. La caméra thermique est un outil utile avant de faire son choix pour augmenter les épaisseurs d’isolants et bien traiter les points singuliers de déperditions et assurer une bonne étanchéité à l’air.

Elle sera aussi un test de vérification après travaux afin de vérifier la qualité des travaux qui auront été engagés.

Le catalogue complet MIE pour une isolation thermique écologique et responsablbe : vente en ligne