[MIE] L’isolation entre deux locaux, une des bases de l’acoustique

1 décembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

La réalisation d’une isolation acoustique se base avant tout sur la réduction du déplacement des pollutions sonores entre deux pièces. Pour cela, il est indispensable de poser des isolants au niveau du sol, du plafond et au niveau des murs.

Les différents types de bruit pouvant se propager entre deux locaux

L’isolation phonique ou acoustique consiste à diminuer le déplacement de certains bruits entre deux locaux adjacents ou éloignés. À titre de rappel, le son est qualifié d’aérien lorsqu’il se propage par la voie des airs, et solidien, lorsqu’il traverse des obstacles solides comme les murs, le sol ou le plafond. Deux techniques permettent d’améliorer l’isolation phonique entre deux locaux : la technique basée sur le système masse-ressort-masse et celle qui se repose sur la loi de la masse. La première se base sur la masse surfacique de l’isolant, ainsi que la nature et l’épaisseur des matériaux utilisés en tant que ressort et amortisseur. La seconde technique dépend quant à elle de la masse surfacique des parois.

Quels isolants choisir pour l’isolation acoustique de deux pièces séparées par un mur ?

Un isolant acoustique réduit la propagation de bruits d’un local à un autre via les murs et les planchers. Parmi les isolants disponibles sur le marché, l’on citera les plaques de plâtre qui diminuent la vibration des planchers et des murs en leur ajoutant un poids supplémentaire. Si les fourrures métalliques résilientes ne transmettent pas les vibrations sonores de la charpente aux plaques de plâtre, les membranes acoustiques minces amoindrissent quant à elles les bruits d’impact dont la fréquence est inférieure à 500Hz. Afin de parfaire une isolation acoustique, il est conseillé d’obstruer les fissures marquant les murs de séparation par un calfeutrage acoustique.

Ne pas négliger l’isolation du sol et du plafond

Afin d’éviter la propagation d’un bruit d’un local à un autre, il est également nécessaire de procéder à une isolation acoustique au niveau du sol et du plancher, le bruit pouvant se propager entre deux étages successifs. Afin de limiter cette propagation, il est essentiel de bien isoler le sol de la pièce du dessus en installant un revêtement de sol sur une sous-couche résiliente à base d’isolant mince alvéolé ou fibreux. Il est aussi nécessaire d’isoler le plafond, notamment celui de la pièce localisée à l’étage du dessous, en installant par exemple un plafond acoustique avec des dalles isolantes, un faux plafond ou une armature en métal non solidaire sur le plafond existant.