[MIE] L’intérêt d’une isolation 2 en 1 : acoustique et thermique

6 octobre 2022, par Eloise

Catégorie : Les dossiers

De nombreux Français sont victimes de nuisances sonores dans leur habitation. Il existe une solution efficace pour éviter ce désagrément : installer des isolants thermiques qui sont également des isolants acoustiques.

La maitrise du bruit

Le bruit est plus difficile à maîtriser que le thermique en raison du coté émotionnel de la gêne éprouvée.

L’isolation phonique est connue pour être efficace également pour l’isolation thermique, alors que le contraire n’est pas vérifié. Il est en effet plus difficile de maîtriser le son que la température. Et pourtant, le gouvernement privilégie plus l’isolation thermique dans ses programmes, y compris la norme BBC, la norme HQE ou encore la réglementation thermique RT2012. De plus, les solutions d’isolation thermique recommandées par ces programmes ne facilitent pas toujours l’isolation acoustique. Il est donc nécessaire de trouver une solution afin d’améliorer le confort de l’habitation.

La meilleure solution : l’anticipation

L’isolation thermique et l’isolation phonique sont deux travaux à réaliser nécessairement dès la conception des plans de construction. L’orientation de la maison doit être optimale afin de profiter au maximum du rayonnement solaire, mais aussi d’éviter autant que possible une exposition aux bruits extérieurs. Par exemple, si la maison doit être construite devant une voie publique, il faut faire en sorte que les chambres ne se retrouvent pas du côté de la rue. Détail purement technique, il est important de procéder au rebouchage des différentes saignées ayant reçu les réseaux d’eau et d’électricité avant la pose de l’isolation phonique et thermique du plancher, des murs et des façades, pour ne pas avoir à refaire de travaux.

Quelques isolants à la fois acoustiques et thermiques

Il existe sur le marché quelques types d’isolants acoustiques, qui ont également la vertu d’isoler thermiquement. D’une pierre deux coups, les ponts thermiques et les ponts acoustiques sont alors tous deux supprimés par un seul et même isolant. Par exemple, le liège est un isolant thermique et acoustique, qui est particulièrement apprécié pour son côté passe-partout : il peut en effet être utilisé pour l’isolation de la toiture, du plancher, des combles, mais aussi des murs. De plus, il ne s’altère pas avec le temps. L’on pourra également citer la laine de bois, ainsi que la laine de roche ou la laine de verre, qui peuvent être utilisées à la fois pour l’isolation du plancher et des murs. Ces matériaux sont aussi particulièrement adaptés aux habitations mitoyennes, où il n’est pas rare de retrouver des ponts thermiques et des ponts acoustiques qui peuvent altérer le confort d’une habitation.