Guide du jardinier : le Terreau Horticole

5 février 2023, par Eloise

Catégorie : Extérieur & Jardin

Le terreau horticole est un substrat utilisé pour planter et cultiver des légumes, des plantes aromatiques et d’autres végétaux. Il est conçu pour fournir aux plantes les éléments nutritifs et les conditions de croissance nécessaires pour leur développement optimal.

De quoi est composé le terreau horticole ?

Le terreau horticole est généralement composé de différentes matières organiques, telles que de la tourbe, du compost, du fumier et du sable. Ces matières organiques apportent aux plantes les éléments nutritifs dont elles ont besoin pour pousser et se développer de manière saine.

Le sable, quant à lui, est ajouté au terreau horticole pour améliorer sa structure et sa perméabilité. Il permet également de maintenir l’humidité dans le substrat et de favoriser la circulation de l’air.

Les bienfaits du terreau horticole

Le terreau horticole a de nombreux avantages pour les plantes. Tout d’abord, il leur apporte les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance et à leur développement. En outre, il permet de maintenir une bonne humidité dans le sol, ce qui est essentiel pour la plupart des plantes.

Le terreau horticole est également bénéfique pour la qualité de l’air et de l’eau. En effet, les matières organiques qui le composent retiennent l’eau et favorisent la fixation de l’azote dans le sol, ce qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Utilisation du terreau horticole

Le terreau horticole peut être utilisé de différentes manières, selon les besoins et les objectifs de chaque jardinier. Voici quelques exemples d’utilisation du terreau horticole :

Lors de la plantation des légumes et des plantes aromatiques

Avant de planter des légumes ou des plantes aromatiques dans un jardin ou un pot, il est important de préparer le sol en y ajoutant du terreau horticole. Ce substrat permettra aux plantes de se développer de manière optimale et de produire des fruits ou des feuilles de qualité.

Pour planter des légumes ou des plantes aromatiques dans un jardin, il suffit de creuser un trou de la taille de la motte de la plante et de le remplir de terreau horticole. Pour planter dans un pot, il faut remplir le pot de terreau horticole jusqu’à environ 2 cm du bord et y placer la plante.

Lors du rempotage

Le rempotage consiste à changer le pot d’une plante en utilisant un nouveau pot de taille supérieure et en remplaçant le substrat par du terreau horticole frais. Cette opération est souvent nécessaire lorsque la plante a outgrow son pot et que son système racinaire est devenu trop important pour le pot actuel.

Pour rempoter une plante, il faut d’abord choisir un pot de taille supérieure à celui de la plante actuelle et y mettre une couche de drainage (par exemple, des billes d’argile ou des cailloux). Ensuite, il faut retirer la plante du pot en prenant soin de ne pas abîmer les racines, et la déposer dans le nouveau pot. Remplir le pot de terreau horticole jusqu’à environ 2 cm du bord et tasser légèrement pour que le terreau soit bien en contact avec les racines. Enfin, arroser la plante pour bien humidifier le terreau horticole.

Lors du repiquage dans une jardinière ou une balconnière

Le repiquage consiste à transférer une plante d’un pot ou d’un jardin à un autre emplacement. Cette opération peut être nécessaire pour changer l’exposition de la plante ou pour lui offrir un nouvel environnement de culture.

Pour repiquer une plante dans une jardinière ou une balconnière, il faut d’abord choisir un emplacement qui convient à la plante en termes de luminosité et de température. Ensuite, il faut préparer le substrat en y ajoutant du terreau horticole. Creuser un trou de la taille de la motte de la plante et y déposer la plante en veillant à ce que les racines soient bien en contact avec le terreau horticole. Remplir le trou de terreau horticole et tasser légèrement pour que le terreau soit bien en contact avec les racines. Enfin, arroser la plante pour bien humidifier le terreau horticole.

Mode d’emploi du terreau horticole

Voici quelques conseils pour utiliser correctement le terreau horticole :

  • Avant de planter ou de rempoter, il est important de bien mélanger le terreau horticole afin de répartir uniformément les différents éléments qui le composent.
  • Il est recommandé de ne pas mélanger de terre de jardin au terreau horticole, car la terre de jardin peut contenir des weed seeds (graines de mauvaises herbes) qui pourraient germer dans le substrat et concurrencer les plantes.
  • Il est conseillé de ne pas sur-arroser le terreau horticole, car un excès d’eau peut provoquer un pourrissement des racines et un manque d’aération du substrat. Il est préférable de laisser le terreau horticole sécher légèrement entre chaque arrosage.
    • Si les plantes ont des besoins spécifiques en matière d’apports nutritifs, il est possible d’ajouter des engrais au terreau horticole avant de planter ou de rempoter. Cependant, il est important de respecter les doses recommandées et de ne pas sur-fertiliser, afin de ne pas nuire à la croissance des plantes.
    • Si le terreau horticole est trop compact ou contient trop de matières organiques, il est possible d’ajouter du sable pour améliorer sa structure et sa perméabilité.

    En suivant ces conseils, vous pourrez utiliser le terreau horticole de manière efficace et bénéfique pour vos plantes. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel ou à consulter des guides de jardinage pour en savoir plus sur les bonnes pratiques d’utilisation du terreau horticole.