[MIE] Des économies d’énergie avec une isolation de qualité

30 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Espace pro

Une des principales causes de perte d’énergie dans une maison est une mauvaise isolation, et les cela ne touche pas seulement que les maisons de plus de 10 ans, les maisons neuves ou récentes sont aussi concernées par ce problème. Normalement il est préférable de réaliser ces travaux d’isolation pendant la phase d’étude de projet mais dans la pratique ce n’est pas aussi simple car une isolation de mauvaise qualité peut apparaître après plusieurs années. Une isolation de qualité va donc garder la chaleur pendant la période hivernale et garder l’air frais durant l’été ce qui a pour conséquence directe une baisse de la consommation de chauffage ou de climatisation (à condition d’en posséder une).

L’isolation, un investissement rentable pour mon porte-monnaie

Qui dit des économies d’énergie dit forcément une économie sur le plan financier à réaliser sur le long terme. Quelque soit le type d’isolation que vous allez effectuer dans votre bâtiment (isolation des combles, isolation thermique, isolation extérieur…) un retour sur investissement est envisageable dans une période la plus souvent comprise entre 3 et 6 ans (le type de bien est à prendre en compte).

Comment choisir des artisans pour l’isolation de sa maison

Le plus simple mais aussi le plus couteux (par rapport à des travaux que l’on réalise soi-même) est de demander un >devis d’isolation auprès de professionnels du bâtiment. Pour éviter toutes mauvaises surprises, n’hésitez pas à demandez aux différents artisans contactés des références en terme de travaux d’isolation ou renseignez-vous sur des possibles témoignages d’anciens clients. Pour choisir le meilleur devis d’isolation, il faut prendre plusieurs critères en compte :

  • le prix
  • la distance de l’artisans par rapport à votre maison
  • la durée des travaux

Isoler sa maison est donc un des travaux les plus rentables à réaliser pour sa maison, que ce soit sur le plan financier ou environnemental.